Inclusion sociale et changement social

© UNESCO / D. Nakashima

L’UNESCO se préoccupe tout particulièrement de la question des peuples autochtones car celle-ci relève de leur situation du point de vue des droits humains, de la discrimination, de l’égalité des sexes, de l’éradication de la pauvreté, de la démocratie, des sciences et des transformations sociales, y compris de l’urbanisation et des migrations. En 2012-2013 l’Organisation a accordé la priorité aux travaux sur les politiques d’inclusion sociale en faveur de trois catégories de personnes potentiellement défavorisées : les migrants, les personnes handicapées, et les minorités autochtones, tout particulièrement les jeunes de ces catégories.

L’accent est mis sur l’analyse politique comparée du degré d’inclusion des politiques.

Retour en haut de la page