04.06.2013

Le Président français reçoit le prix pour la paix de l’UNESCO pour son intervention en Afrique

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO accueille le Président François Hollande à son arrivée à l'UNESCO pour recevoir le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.

Le Président français François Hollande recevra le prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix au cours d’une cérémonie qui aura lieu au siège de l’UNESCO à Paris le 5 juin. La cérémonie sera rediffusée en direct sur unesco.org de 14 :30 (CET) à 16 :00 (CET).

Créé en 1989, le prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix honore les personnes et organisations ayant contribuées de manière significative à la promotion et au maintien de la paix dans le monde. Parmi les anciens lauréats du prix nous pouvons citer Nelson Mandela, Frederik W. De Klerk, Yitzhak Rabin, Shimon Peres, Yasser Arafat ou encore Luiz Inácio Lula da Silva. En 2011, le prix a été décerné aux Grands-mères de la place de Mai pour leurs efforts continus dans la quête aux informations concernant les enfants enlevés lors de la répression politique ayant eu lieu en Argentine pendant la dictature militaire. 

© Présidence de la République
La Directrice générale de l'UNESCOl, Irina Bokova, a visité le Mali le samedi 2 février 2013 en compagnie du Président français François Hollande et le Président interimaire du Mali Dioncounda Traoré

Début 2013, le gouvernement Hollande a autorisé une intervention militaire pour reconquérir les régions du nord du Mali tombées aux mains des rebelles. Outre les violations des droits de l’homme constatées dans la région, le conflit a causé des dommages considérables ainsi que la destruction d’éléments irremplaçables du patrimoine culturel du pays tels que la ville de Tombouctou, dont le centre est connu pour être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi qu’une large collection de manuscrits islamiques datant de plusieurs siècles.

Le jury du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix condamne « la violation de l’intégrité territoriale du Mali, la violation des droits de l’homme, la prise d’otages et la destruction du patrimoine culturel de l’humanité à Tombouctou» Le président du jury, Joaquim Chissano, a déclaré :

 

« Ayant évalué les dangers et les répercussions de la situation en Afrique, et en particulier au Mali, et dans le reste du monde, le jury a été sensible à la solidarité de la France pour les peuples d’Afrique. Le jury a donc décidé d’attribuer le prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à M. François Hollande, Président de la République Française, pour sa grande contribution à la promotion et au maintien de la paix en Afrique. »

Le Président Hollande recevra un diplôme de la paix, une médaille d’or et un chèque de 150 000 dollars des Etats-Unis dont il fera don à deux organisations qui contribuent à atténuer les effets négatifs du conflit : le Réseau Paix et Sécurité des Femmes dans la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et Solidarité Défense qui aide à réinsérer les soldats blessés.

Le Président malien, Dioncounda Traoré, ainsi que les présidents de plusieurs pays africains, dont le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger et le Sénégal, seront présents lors de la remise du prix.

Le prix vise à perpétuer les idéaux de consolidation de la paix formulés par l’ancien président Félix Houphouët-Boigny, qui avait déclaré: «la paix n’est pas un mot, la paix est un comportement. »




Retour en haut de la page