La réforme des bureaux hors Siège de l’UNESCO en Afrique est maintenant opérationnelle

© UNESCO/Vida Habash
Séminaire de renforcement des capacités des Commissions nationales africaines, Bujumbura, Burundi, octobre 2012

Paris, 26 mars - Avec cinq bureaux régionaux multisectoriels - - Dakar pour l’Afrique de l’ouest (Sahel), Abuudja pour l’Afrique de l’ouest, Nairobi pour l’Afrique de l’est, Harare pour l’Afrique australe and Yaoundé pour l’Afrique centrale – et 11 Bureau nationaux,  La réforme des bureaux hors Siège de l’UNESCO en Afrique est maintenant opérationnelle.

Le nouveau dispositif hors Siège réformé de l’UNESCO en Afrique se compose de bureaux régionaux multisectoriels, qui assurent la poursuite des axes stratégiques et des résultats escomptés à l’échelle de l’Organisation en répondant aux besoins régionaux et à ceux des pays ;  de bureaux nationaux ont pour mission de renforcer l'appui apporté par l'UNESCO aux priorités nationales de développement ; de desks, mis en place dans les pays où l’UNESCO n’a pas de bureau, afin de fournir des contributions aux exercices de programmation conjointe ; et d’Antennes de projets faisant office d’unités administratives de terrain implantées dans les pays et placés sous l’autorité et la couverture des bureaux régionaux multisectoriels.

La nouvelle architecture du dispositif hors Siège crée donc un cadre de responsabilité directe et de coordination - 4 - entre les bureaux régionaux multisectoriels, les bureaux nationaux, les desks et les antennes de projet pour la définition, l’exécution, le suivi et l’évaluation des activités de programme/projet ainsi que la reddition de comptes à ce sujet.

Retour en haut de la page