Le tissage traditionnel du chapeau de paille toquilla équatorien

Le chapeau de paille toquilla est tissé dans les fibres d’un palmier da la côte équatorienne. Les agriculteurs cultivent les ''toquillales'' et récoltent les tiges avant de séparer la fibre de l’écorce extérieure qui est mise à bouillir pour éliminer la chlorophylle et à sécher pour blanchir. À l’aide de cette fibre, les tisserands produisent le patron, la calotte et le bord du chapeau et complètent le processus par le lavage, le blanchiment, le passage au four, le repassage et le martellement. Le tissage d’un chapeau peut demander entre un jour et huit mois, selon sa qualité et sa finesse.

Retour en haut de la page