Les rituels Qālišuyān de Mašhad-e Ardehāl à Kāšān - République islamique d’Iran

L’art populaire de la communauté catholique romaine Matyo dans et autour de la ville de Mezőkövesd, au nord-est de la Hongrie, se caractérise par des motifs floraux qu’on retrouve dans la broderie au point plat, la décoration intérieure et l’architecture. La popularité nationale de la broderie Matyo en a fait une forme de revenu d’appoint qui permet aux femmes d’acheter les tissus fins et les fournitures nécessaires à la confection de costumes élaborés. Exercée le plus souvent comme une activité collective, la broderie consolide les liens entre les personnes et renforce la cohésion de la communauté, tout en permettant le développement de l’expression artistique individuelle.

Retour en haut de la page