Le bigwala, musique de trompes en calebasse et danse du royaume du Busoga en Ouganda

Le peuple Basoga de l’Ouganda pratique traditionnellement la musique et la danse du Bigwala lors de célébrations royales et d’événements de société. Un jeu de cinq trompettes gourdes monotones ou plus sonne à l’unisson, accompagné de batteurs de tambour, de chanteurs et de danseurs. Les paroles des chansons racontent l’histoire du peuple Basoga, en particulier celle de son roi. Il ne reste plus aujourd’hui que quatre anciens maîtres détenteurs des connaissances et savoir-faire du bigwala. C’est pourquoi sa pratique est peu fréquente et sa survie est réellement menacée.

Retour en haut de la page