Vénézuela (République Bolivarienne du)

Lors des célébrations annuelles de la Fête de Corpus Christi dans les petites communautés de la côte centrale du Venezuela, des danseurs déguisés en diables masqués dansent vers l’arrière en attitude pénitente, tandis qu’une autorité de l’Église catholique s’avance avec le Saint Sacrement. Au sommet de la célébration, les diables se rendent devant le Saint Sacrement symbolisant le triomphe du Bien sur le Mal. Les danseurs ou ‘'promeseros'’ (prometteurs) sont membres à vie d’une confrérie, chargés de transmettre la mémoire historique et les traditions ancestrales des communautés.

Retour en haut de la page