Songor (Ghana)

Le Songor (Ghana) couvre 51 113 ha dans la zone côtière du sud du pays. Il s’agit d’une combinaison unique d’écosystèmes marin, estuarien, d’eau douce et d’eau saumâtre, avec des mangroves, des îles et des lambeaux de forêts protégées par les communautés. Certaines portions de l’écosystème marin servent de lieux de nidification pour les poissons, tortues et oiseaux migrateurs. Les principales sources de subsistance des communautés du site et des alentours sont l’agriculture de subsistance, la pêche et la collecte du sel. L’établissement principal, Ada Foah, est connu pour son activité touristique mais le potentiel reste encore largement inexploité. La possibilité de développer dans la zone des secteurs de tourisme culturel et d’écotourisme pourrait faire du site un modèle de développement durable.  

Retour en haut de la page