Ville portuaire historique de Levuka (Fidji)

La ville, avec sa ligne basse de bâtiments au milieu des cocotiers et des manguiers du bord de mer, a été la première capitale coloniale des Fidji, cédée aux Britanniques en 1874. Elle a prospéré à partir du début du XIXe siècle en tant que centre des activités commerciales de colons européens et américains qui ont construit entrepôts, édifices commerciaux, installations portuaires, résidences et institutions religieuses, éducatives et sociales autour des villages de la  population autochtone. C’est un exemple rare d’une ville portuaire tardive, dont le développement a été influencé par la communauté autochtone qui a toujours été plus importante en nombre que les colons européens. La ville, exemple remarquable d’installation portuaire coloniale dans le Pacifique, reflète l’intégration des traditions locales de construction par une superpuissance navale, ce qui a débouché sur un paysage unique.

Retour en haut de la page