» « Gaggo Leche » le premier chocolat au lait ré-unissant les matières premières de deux réserves de biosphères ...
07.12.2016 - Natural Sciences Sector

« Gaggo Leche » le premier chocolat au lait ré-unissant les matières premières de deux réserves de biosphères de l’UNESCO.

Lancement de Gaggo Leche avec les producteurs de la réserve de la biosphère du Gran Pajaten (Pérou) et de la réserve de la biosphère d'Entlebuch (Suisse). © Choba Choba

Jusqu’à aujourd’hui, la start-up suisse Choba Choba – dont le cacao est produit en système agroforestier au cœur de l’Amazonie péruvienne dans la vallée de l’Alto Huayambamba – s’était concentrée sur la production de chocolat noir. Un chocolat uniquement composé de trois ingrédients: du cacao trinitario de la réserve de biosphère « Gran Pajaten » du Pérou, du sucre de canne non-raffiné et du beurre de cacao. En collaboration avec 200 producteurs laitiers de la réserve de biosphère de l’Entlebuch, Choba Choba a désormais créé son premier chocolat au lait « Gaggo Leche ». « Ce nom représente la relation unique entre deux réserves biosphères del’UNESCO: « Gaggo » signifie cacao en suisse allemand et « leche » lait en espagnol », commente Christoph Inauen, un des cofondateurs. En addition aux trois ingrédients de base, s’ajoute maintenant du lait de vache nourrie au foin de la réserve de biosphère suisse de l’Entlebuch.

Les deux régions – Entlebuch et Gran Pajatén – appartiennent aux réserves de biosphère de l’UNESCO, partagent un intérêt commun pour la promotion des produits agricoles locaux et prêtent une attention particulière à l'utilisation durable des ressources et des habitats. «Les familles de producteurs des régions de Gran Pajatén et Entlebuch bien que séparées par 10,000 km, sont au cœur de la qualité exceptionnel de notre chocolat au lait à haute valeur ajoutée. Ils représentent tous deux les valeurs que nous poursuivons avec notre projet, et symbolisent également l'union de l'homme et de la nature », explique Eric Garnier.

Les 36 familles de producteurs péruviens ne sont pas uniquement les fournisseurs de la matière première du chocolat mais sont également actionnaire de la start-up et donc des entrepreneurs à part entière. « Pour nous, Choba Choba représente beaucoup plus qu’un projet de durabilité supplémentaire.

Nous sommes finalement actionnaires et prenons part aux décisions de l’entreprise ainsi qu’à la commercialisation de notre produit. Cela nous rend fier et nous aide à améliorer nos conditions de vie.

Avec cette coopération internationale avec les producteurs laitiers de la réserve de biosphère de l’Entlebuch, nous voulons lutter contre la chute des prix des matières premières et proposer sur le marché un produit d’excellence qui n’existe encore nulle part ailleurs», déclare Oswaldo Castillo, cofondateur de Choba Choba et président de l’association des producteurs.

Pour le lancement du « Gaggo Leche », Lindley Caballero, Maria del Pilar Castillo et Oswaldo del Castillo– trois des producteurs de cacao cofondateurs de Choba Choba – ont fait le long voyage depuisl ’Amazonie péruvienne pour rencontrer personnellement les producteurs laitiers de l’Entlebuch et des expériences sur des pratiques équitables.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page