» La Déclaration finale de la première réunion d’examen SMSI+10 approuvée par les 195 États membres de l’UNESCO
28.11.2013 - Communication & Information Sector

La Déclaration finale de la première réunion d’examen SMSI+10 approuvée par les 195 États membres de l’UNESCO

© UNESCO

Réunie cette semaine pour sa 37ème session, la Conférence générale de l’UNESCO a approuvé la Déclaration finale de la Réunion d’examen SMSI+10 organisée en février par l’agence. Cette Déclaration appelle l’UNESCO à renforcer encore son rôle prééminent au sein du processus initié par le SMSI, processus dans lequel le mandat et les priorités de l’agence garderont une place centrale jusqu’en 2015 et encore au-delà.

Organisée en coopération avec l’UIT, la CNUCED et le PNUD, la première réunion multipartite de haut niveau d’examen SMSI+10 s’est déroulée au siège de l’UNESCO en février 2013. Intitulée « Vers des sociétés du savoir pour la paix et le développement durable », elle avait rassemblé 1450 participants venus de 130 pays, auxquels s’ajoutent 800 internautes qui ont pu suivre la réunion à distance.

Toutes les régions du monde et toutes les parties concernées y étaient représentées, y compris les organisations intergouvernementales et internationales, les gouvernements, les entreprises privées, les médias, les milieux universitaires, les communautés de techniciens et de professionnels et les organisations de la société civile. Des dialogues de haut niveau et des débats pléniers sur les questions essentielles ont eu lieu à la faveur de 83 réunions, ateliers et forums thématiques recouvrant 11 thèmes d’une importance cruciale pour l’édification des sociétés du savoir inclusives au service de la paix et développement durable, notamment « Gouvernance de l’Internet », « Liberté d’expression » ou encore « Dimensions éthiques des sociétés de l’information inclusives. »

Intitulée « Accès pour tous à l’information et au savoir : une vision élargie et un engagement renouvelé », la Déclaration finale de la réunion a été élaborée par un groupe de rédaction multipartite à composition non limitée auquel ont participé toutes les parties concernées faisant ressortir le caractère multipartite riche et novateur des mécanismes de suivi du SMSI. Elle a été adoptée lors de de la Réunion d’examen multipartite SMSI+10 en 2013. Les 195 États membres de l’UNESCO ont à leur tour officiellement approuvé la Déclaration finale de la première réunion d’examen SMSI+10, qui devient ainsi un apport institutionnel majeur au processus global d’examen du SMSI.

Le texte intégral de la Déclaration est disponible dans les Résultats de la réunion, de même qu’une introduction de l’UNESCO, de l’UIT, du PNUD et de la CNUCED et un rapport détaillé sur la réunion.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page