» Le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde 2016 décerné au Programme de soutien au développement des archives ibéro...
02.09.2016 - UNESCOPRESS

Le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde 2016 décerné au Programme de soutien au développement des archives ibéro-américaines

Frank La Rue remet le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde 2016 aux représentants du Programme Iberarchivos de soutien au développement des archives ibéro-américaines. © UNESCO

Le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde 2016 a été décerné au Programme Iberarchivos de soutien au développement des archives ibéro-américaines (ADAI) lors d’une cérémonie organisée le 1er septembre dans la ville de Cheongju, en République de Corée, où le programme était représenté par sa coordinatrice Martha Marina Ferriol Marchena et par Berta García del Real Marco des Archives historiques nationales d’Espagne.

Frank La Rue, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information, a souligné la contribution exceptionnelle d’Iberarchivos à la préservation du patrimoine documentaire. Le programme a reçu le prix doté d’un montant de 30 000 dollars sur recommandation du Bureau du Comité consultatif international du Programme Mémoire du monde.

« Aujourd’hui, nous rendons hommage à l’innovation et au leadership de ceux qui travaillent, souvent dans l’ombre et contre vents et marées, pour sauvegarder le patrimoine documentaire dans leurs villes et communautés. La créativité et la détermination des lauréats récompensés aujourd’hui est une source d’inspiration pour nous tous », a déclaré Frank La Rue.

Iberarchivos est le lauréat de la 6ème édition du Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde. Il est récompensé pour sa réussite exceptionnelle dans le domaine de la préservation et de l’accessibilité du patrimoine documentaire ibéro-américain.

Iberarchivos a été créé en 1998 pour soutenir la coopération et l’intégration au sein des pays ibéro-américains, afin de promouvoir l’accès, l’organisation, la description, la conservation et la diffusion du patrimoine documentaire qui contribue à la consolidation de l’espace culturel ibéro-américain. Il est devenu le principal programme de coopération relatif aux archives dans la région.

Le programme a resserré les liens entre les professionnels de la région et contribué à renforcer leurs compétences. Il a également assuré la promotion d’un large éventail d’archives ibéro-américaines, comme les archives nationales et municipales ou encore les archives des organisations de défense des droits de l’homme et des peuples indigènes. Iberarchivos travaille avec 16 pays : Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Portugal, Porto Rico, Espagne, République dominicaine et Uruguay.

La cérémonie de cette année a été organisée symboliquement au Musée des débuts de l’impimerie de Cheongju, situé sur le site du temple Heungdeoksa. C’est là que le Jikji, le premier livre imprimé avec des caractères métalliques mobiles, a été publié en 1377, 78 ans avant la Bible de Gutenberg. Cette publication témoigne de la technologie avancée d’impression et de l’édition florissante de la dynastie Goryeo en Corée.

Dans le discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie de remise du prix, Frank La Rue a insisté sur la réussite du partenariat entre l’UNESCO et la ville de Cheongju, qui récompense tous les deux ans des projets exceptionnels pour la préservation et la promotion du patrimoine documentaire rare et unique. Frank La Rue a également remercié les autorités coréennes pour leur soutien indéfectible.

Le Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde, premier et seul prix dans le domaine du patrimoine documentaire, a été mis en place par l’UNESCO en 2004 pour commémorer l’inscription du Jikji au Registre de la Mémoire du monde. Financé par la République de Corée, le prix est décerné tous les deux ans à des personnes ou des institutions ayant contribué de manière significative à la préservation et accessibilité du patrimoine documentaire. Le Prix Jikji vise à promouvoir les objectifs du Programme mémoire du monde qui consistent à préserver le patrimoine documentaire mondial pour contribuer au dialogue, au respect mutuel et à l’entente entre les peuples et les sociétés, afin de renforcer la coopération et la paix et garantir l’accessibilité de ce patrimoine commun de l’humanité.

****

Contact : Roni Amelan, Service de presse de l’UNESCO, +33 (0) 1 45 68 16 50, r.amelan@unesco.org




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com