» Conférence sur les bibliothèques scolaires et les sociétés du savoir à Beyrouth
04.06.2007 -

Conférence sur les bibliothèques scolaires et les sociétés du savoir à Beyrouth

Co-organisée par le Bureau de l'UNESCO à Beyrouth, le Goethe-Institut, l'Association des bibliothèques libanaises et l'Union libanaise pour les livres de jeunesse, la conférence qui s'est tenue les 18 et 19 mai 2007 à Beyrouth était consacrée à la mission de centre d'apprentissage et d'information des bibliothèques scolaires.

La conférence avait pour objectif de promouvoir les bibliothèques scolaires au Liban et le rôle qu'elles jouent dans la diffusion des connaissances, en se centrant sur le concept de sociétés du savoir.

 

Plus de 70 participants ont assisté à la conférence : directeurs d'écoles, enseignants, représentants des ministères libanais de l'Education nationale et de la Culture, bibliothécaires, documentalistes et spécialistes de l'information-documentation venus d'Allemagne, de France ainsi que du Liban.

 

Les experts libanais et allemands ont présenté le rôle des bibliothécaires scolaires, d'un point de vue national et international, et débattu des nouvelles évolutions et modèles, notamment dans le contexte libanais actuel.

 

George Awad, du Bureau de l'UNESCO à Beyrouth, a souligné les actions de renforcement des capacités menées par le Secteur de la communication et de l'information de l'UNESCO pour transformer les bibliothèques en véritables centres d'information et de diffusion du savoir.

 

Comme l'a rappelé le directeur du Bureau de l'UNESCO à Beyrouth, Abdel Moneim Osman, l'UNESCO a toujours considéré que les bibliothèques scolaires font partie intégrante du système éducatif et qu'elles ont pour mission d'optimiser les programmes scolaires et d'offrir aux élèves des sources de connaissance et d'information sans cesse renouvelées.

 

Le ministre libanais de l'Education nationale, Khaled Kabbani, a remercié les organisateurs du soutien apporté aux bibliothèques scolaires et des actions menées pour permettre aux enfants de toutes les couches sociales, notamment les plus défavorisées, d'y avoir accès.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page