» A New York, la Directrice générale mettra l’accent sur le rôle essentiel de l’éducation et de la culture pour ...
11.06.2013 -

A New York, la Directrice générale mettra l’accent sur le rôle essentiel de l’éducation et de la culture pour le développement durable

À moins de deux ans de l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement, Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, soulignera l’importance de placer l’éducation et la culture en tête des priorités post-2015, lors de sa visite au siège des Nations Unies à New York du 11 au 13 juin 2013.

La Directrice générale prendra part à une manifestation de haut niveau consacrée à l’éducation qu’accueillera la Mission permanente du Danemark auprès de l’Organisation des Nations Unies sur le thème « Passer de l'accès à l'éducation à l'apprentissage dans le débat sur l'après 2015 : pourquoi les indicateurs sont importants et comment les utiliser au mieux ? » Elle participera à la séance d’ouverture intitulée « La crise mondiale de l’apprentissage et ses conséquences pour le développement », avec M. Jan Eliasson, Vice-secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. Alassane Djimba Soumanou, Ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle et de l’insertion des jeunes du Bénin, Mme Martha Kanter, Sous-Secrétaire à l’éducation des États-Unis d’Amérique, et Mme Amina Mohammed, Conseillère spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la planification du développement après 2015.

En amont de cette discussion de haut niveau, l’UNESCO vient de publier les derniers chiffres de l’éducation mondiale, révélant qu’en 2011 57 millions d’enfants n’étaient pas scolarisés. S’appuyant sur ces données, la Directrice générale mettra en avant le rôle de l’éducation en tant que facteur du développement durable.

La Directrice générale participera également au débat thématique de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la culture et le développement dont le thème sera « La culture dans l’agenda du développement durable ». Elle y exposera le rôle essentiel de la culture comme catalyseur de la durabilité. Le débat thématique sera l’occasion d’aborder  les moyens d’exploiter le potentiel de la culture pour faire progresser les OMD et favoriser le développement durable. Il viendra nourrir le dialogue relatif aux priorités mondiales du développement post-2015 en mettant en évidence les problématiques nouvelles à l’échelle mondiale et nationale.

Ce débat thématique sera suivi d’une réunion ministérielle informelle présidée par la Directrice générale sur « La culture dans l’agenda post-2015 », qui réunira les ministres des affaires étrangères, de la culture et de l’éducation du Bangladesh, du Cap-Vert, de l’Argentine, de la Jamaïque, du Maroc, du Guyana, de l’Afrique du Sud, des Philippines, d’El Salvador, du Paraguay, du Bénin, de Trinité-et-Tobago, ainsi que de hauts responsables gouvernementaux du Brésil et de l’Espagne. Dans ce contexte, la Directrice générale aura un échange de vues informel sur les activités de l’UNESCO en matière de culture dans le cadre de l’agenda post-2015 avec 11 ministres de la culture, de l’éducation et des affaires étrangères, ainsi que deux représentants de haut niveau.

Pendant son séjour à New York, la Directrice générale s’adressera aussi à l’Association de politique étrangère à l’occasion de la conférence inaugurale éminente Irene D. Pritzker sur le développement économique et social qui aura pour thème « Le pouvoir de la culture et de l’éducation à l’ère nouvelle des limites ».

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page