» Le Patrimoine immatériel s’enrichit de 19 nouveaux éléments
29.11.2011 - UNESCOPRESS

Le Patrimoine immatériel s’enrichit de 19 nouveaux éléments

© Cultural Heritage Administration (2000)Le Jultagi, marche sur corde raide

La 6e session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni à Bali (Indonésie), a pris fin le 29 novembre. Au cours de cette session, 11 éléments ont été inscrits sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, 19 autres sur la Liste représentative et cinq meilleures pratiques de sauvegarde ont été sélectionnées.

Les éléments inscrits sur la Liste nécessitant une sauvegarde urgente sont :

  • ·         Le Yaokwa, rituel du peuple Enawene Nawe pour le maintien de l’ordre social et cosmique (Brésil)
  • ·         Le Yimakan, les récits oraux des Hezhen (Chine) 
  • ·         Al Sadu, tissage traditionnel dans les Émirats arabes unis 
  • ·         La danse Saman (Indonésie) 
  • ·         Les compétences traditionnelles de construction et de navigation des bateaux iraniens Lenj dans le golfe persique 
  • ·         Le Naqqāli, narration dramatique iranienne 
  • ·         La société secrète des Kôrêdugaw, rite de sagesse du Mali 
  • ·         L’épopée maure T’heydinne (Mauritanie) 
  • ·         La technique d’interprétation du chant long des joueurs de flûte limbe – la respiration circulaire (Mongolie) 
  • ·         Eshuva, prières chantées en Harákmbut des Huachipaire du Pérou 
  • ·         Le chant Xoan de la Province de Phú Thọ (Viet Nam).

 

Les éléments inscrits sur la Liste représentative sont :

  • ·         Le répertoire du rituel des classes d’âge de Louvain (Belgique)
  • ·         Le théâtre d’ombres chinoises (Chine)
  • ·         Le Tsiattista, duel poétique  (Chypre)
  • ·         Le savoir traditionnel des chamanes jaguars de Yuruparí (Colombie)
  • ·         La pratique du chant et de la musique bećarac de Croatie orientale (Croatie)
  • ·         Le Nijemo Kolo, ronde dansée silencieuse de l’arrière-pays dalmate  (Croatie)
  • ·         La fête de « la Mare de Déu de la Salut » d’Algemesí (Espagne) 
  • ·         L’équitation de tradition française (France) 
  • Le Mibu no Hana Taue, rituel du repiquage du riz à Mibu, Hiroshima  (Japon)
  • ·         Le Sada Shin Noh, danse sacrée au sanctuaire de Sada, Shimane (Japon) 
  • ·         Pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés Sénoufo du Mali et du Burkina Faso:
  • ·         Le Mariachi, musique à cordes, chant et trompette  (Mexique)
  • ·         Le pèlerinage au sanctuaire du seigneur de Qoyllurit’i (Pérou) 
  • ·         Le Fado, chant populaire urbain du Portugal 
  • ·         Le Jultagi, marche sur corde raide (République de Corée)
  • ·         Le Taekkyeon, un art martial traditionnel coréen (République de Corée)
  • ·         Le tissage du Mosi (ramie fine) dans la région de Hansan (République de Corée) 
  • ·         La Chevauchée des Rois dans le sud-est de la République tchèque
  • ·         La tradition cérémonielle du Keşkek (Turquie) 
  • Les cinq meilleures pratiques de sauvegarde sélectionnées sont :
  • ·         Un programme pour cultiver la ludodiversité : la sauvegarde des jeux traditionnels en Flandre (Belgique) 
  • ·         L’appel à projets du Programme national du patrimoine immatériel (Brésil) 
  • ·         Le musée vivant du Fandango (Brésil) 
  • ·         La revitalisation du savoir traditionnel de l’élaboration de la chaux artisanale à Moron de la Frontera, Séville, Andalousie (Espagne)
  • ·         La méthode Táncház : un modèle hongrois pour la transmission du patrimoine culturel immatériel (Hongrie) 

Plus d’information sur les éléments inscrits pendant cette session 

A ce jour, la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente comprend 27 éléments dans 10 pays. La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel compte 232 éléments dans 70 pays. Par ailleurs, il existe huit meilleures pratiques de sauvegarde.

La prochaine réunion du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel aura lieu à Grenade en 2012.

La Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a été adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en 2003 et compte désormais 139 Etats parties. Seuls les pays qui l’ont ratifiée peuvent présenter des éléments à l’inscription sur les Listes du patrimoine culturel immatériel.

Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel est composé de 24 représentants des Etats membres de l’UNESCO. Ses membres sont élus pour un mandat de quatre ans. La moitié des membres sont renouvelés tous les deux ans.

 

Les médias peuvent suivre l’intégralité de la session du Comité par webcast à l’adresse suivante : http://www.unesco.org/culture/ich/fr/6COM/.

Galerie photo : http://www.unesco.org/new/fr/media-services/multimedia/photos/ith2011/

Il est également possible de suivre la réunion via http://twitter.com/#!/UNESCO_fr et http://www.facebook.com/UNESCOfr

Des vidéos sont disponibles pour les télévisions à l’adresse suivante: http://www.unesco.org/new/fr/media-services/multimedia/news-videos/b-roll/.

Contacts médias

Isabelle Le Fournis

i.le-fournis(at)unesco.org; +33 (0) 1 45 68 17 48

Médias audiovisuels : Carole Darmouni

c.darmouni(at)unesco.org; +33 (0) 1 45 68 17 38

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page