15.12.2009 -

Le grand collisionneur de hadrons (LHC)

Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN)

 

Notre perception de l'Univers est sur le point de changer ...

Le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules au monde, le Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN a été réparé et redémarré. Les scientifiques espèrent envoyer des faisceaux de protons voyageant dans des directions opposées à l'intérieur des 27 kilomètres (17-mile) de tunnel circulaire, dans lequel est installé le LHC. Les scientifiques vont utiliser le LHC pour recréer les conditions qui prévalaient juste après le Big Bang en provoquant des collisions frontales des deux faisceaux à une vitesse proche de celle de la lumière et à de très hautes énergies, le LHC va recréer les conditions qui existaient juste après le Big Bang.

Les scientifiques espèrent que les fragments qui se détacheront des collisions pourront démontrer sur une échelle minuscule ce qui s'est passé dans les micro secondes après ce que l’on a appelé le Big Bang – la théorie de nombreux scientifiques étant que cette gigantesque explosion est à l’origine de l'univers. Cette théorie soutient que l'univers se refroidissait très vite à ce stade et que la matière évoluait rapidement.

Le CERN et l'UNESCO ont eu une longue tradition de collaboration mutuelle et des liens particuliers qui remontent à la création du CERN en 1952. En renouvelant ces liens étroits, ces Organisations coopèrent via le programme international des sciences fondamentales à l’UNESCO (PISF) grâce aux projets « Formation des formateurs pour l’enseignement des sciences dans les pays en développement » ainsi que la "création et la mise en réseau de bibliothèques et de fonds documentaires électroniques pour les universités et les instituts scientifiques africains".




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page