» Adresser la crise de l’apprentissage en Afrique de l’ouest et du Centre par une meilleure définition des norme...
09.12.2016 - UNESCO Office in Dakar

Adresser la crise de l’apprentissage en Afrique de l’ouest et du Centre par une meilleure définition des normes professionnelles des enseignants de l’éducation de base

©UNESCO/I. Tine

La semaine du 24 au 28 octobre 2016 a vu la réalisation, à l’initiative des Bureaux Régionaux de l’UNESCO à Dakar, Abuja et Yaoundé et le réseau TALENT, d’une Réunion d’experts et d’un Atelier technique régional sur les normes professionnelles des enseignants de l’éducation de base en Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’Objectif de Développement Durable n° 4, relatif à l’Éducation 2030, ambitionne d’« assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Son Cadre d’Action invite, dans la cible 4.C, les États à accroître nettement le nombre d’enseignants qualifiés et à mettre en place les politiques et les réglementations nécessaires afin que les enseignants soient des éducateurs autonomisés, correctement recrutés et rémunérés, motivés et professionnellement qualifiés à tenir des salles de classes et adresser les besoins de tous les apprenants dans leur diversité. En Afrique subsaharienne 70 % des pays sont confrontés à des pénuries aigües d’enseignants, s’élevant à 90 % dans le cycle secondaire. Il est donc indispensable de recruter des enseignants et de les former car l’amélioration des apprentissages des élèves passe par une meilleure qualification des enseignants.

La réunion d’experts a réuni, du 24 au 25 octobre, des experts internationaux et régionaux ainsi que les responsables de programmes Éducation des Bureaux UNESCO en Afrique de l’Ouest et du Centre et de l’Institut international pour le Renforcement des Capacités en Afrique (IICBA). Il a permis de confronter les différents travaux effectués en Afrique de l’Ouest et du Centre sur la proposition, d’une part, d’un cadre et d’un référentiel de certification et, de l’autre, d’un plan de formation basé sur un cadre curriculaire commun pour les pays de la CEDEAO.

En collaboration avec ses partenaires (UNICEF, CONFEMEN, ANCEFA, REESAO, ), le Bureau régional de Dakar a officiellement lancé le réseau TALENT (Réseau des éducateurs pour la transformation des enseignements et apprentissages) lors de l’inauguration de l’Atelier régional, en présence des responsables de la formation des enseignants d’une vingtaine de pays des aires CEDEAO et CEEAC (Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo; Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centre Africaine, République Démocratique du Congo, Tchad), ainsi que ceux des organisations régionales et internationales (UNHCR, CEDEAO, CONFEMEN, l’Internationale de l’Education, AFTRA).

Les échanges interactifs successifs ont permis une meilleure compréhension des enjeux liée à l’harmonisation des normes professionnelles dans la formation initiale et continue des enseignants de l’éducation de base. Un Cadre d‘orientation commun pour la professionnalisation des enseignants de l’éducation de base des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, réunissant un ensemble de de ressources dont les bases ont été définies à l’issue des deux ateliers. Ce document d’orientation se veut un cadre de référence commun permettant à chaque pays d’avancer selon son rythme, ses spécificités et son ambition politique tout en favorisant l’échange des connaissances et des informations ainsi que la mobilité des enseignants.

Dans la feuille de route adoptée par les participants, le réseau TALENT prévoit l’interpellation des responsables politiques au sujet des normes professionnelles lors d’une conférence ministérielle organisée en mars 2017.

L’ensemble des documents de l’atelier sont consultable sur la plate-forme du réseau TALENT, accessible en ligne à l’adresse suivante : www.unescoafrica.org.

Pour toute information complémentaire sur les résultats de la Réunions d’experts et de l’Atelier régional sur les Normes professionnelles des enseignants de base, veuillez consulter Mme Valérie Djioze-Gallet, Coordinatrice du réseau TALENT, à l’UNESCO (v.djioze(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page