» Coup de projecteur à l’UNESCO sur les médias audiovisuels d’Egypte et de Tunisie
30.05.2011 -

Coup de projecteur à l’UNESCO sur les médias audiovisuels d’Egypte et de Tunisie

Créer les conditions du développement de médias libres, pluralistes et indépendants est une étape incontournable de toute transition démocratique. En Egypte et en Tunisie, où plus de 90% des foyers disposent d’au moins un téléviseur, la radio et la télévision constituent des outils fondamentaux pour rétablir le dialogue, restaurer la confiance des citoyens envers les institutions et les aider à participer à la vie publique.

Dans ce contexte, l’UNESCO, France Télévisions et l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER) organisent le 31 mai une conférence internationale en faveur de l’audiovisuel tunisien et égyptien (Salle XII, 9h30 à 17h30). La rencontre entend passer en revue les besoins, et encourager et coordonner les actions de soutien –qu’elles soient techniques, éditoriales ou encore législatives– proposées par les médias, les organisations intergouvernementales et les donateurs. Elle soulignera en outre la nécessité de développer un service public de radiotélévision dans les deux pays.

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le Président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, et la Vice-présidente du Parlement européen,  Rodi Kratsa-Tsagaropoulou, ouvriront les débats auxquels participeront les Présidents Directeurs généraux de la télévision tunisienne, Mokhtar Rassaa, de la radio tunisienne, Habib Belaïd, et de la radiotélévision égyptienne, Samy El Sherif.

A l’issue de la conférence, qui accueillera aussi des représentants des services publics audiovisuels d’Allemagne, de Belgique, du Canada, de Croatie, d’Espagne, de France, du Royaume-Uni, d’Italie, de Roumanie, de Suède et de Turquie, un résumé des recommandations clés sera présenté et un Plan d’action adopté.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page