» Les crimes contre les journalistes : l’ONU se réunit pour examiner les moyens pour lutter contre l’impunité
06.09.2011 - UNESCO

Les crimes contre les journalistes : l’ONU se réunit pour examiner les moyens pour lutter contre l’impunité

L’UNESCO distribue des gilets de protection et des casques aux professionnels des médias à Gaza - © UNESCO

L’UNESCO organise les 13 et 14 septembre 2011, à son Siège parisien, la première Réunion inter-agences des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité. Au cours des dix dernières années, plus de cinq cents journalistes ont été tués dans l’exercice de leur métier. Plus nombreux encore sont ceux qui ont été victimes d’enlèvements, de prises d’otages, de harcèlement, d’intimidation, d’arrestations illégales ou d’agressions sexuelles. La grande majorité des victimes n’étaient pas des correspondants de guerre internationaux mais des journalistes locaux travaillant dans leur propre pays, pour la plupart en temps de paix, et couvrant des sujets locaux.

En tant qu’agence des Nations Unies investie du mandat de « faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image », l’UNESCO joue depuis toujours un rôle crucial dans ce domaine à travers de nombreuses initiatives, allant de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai) et le Prix UNESCO-Guillermo Cano au soutien apporté aux réseaux de journalistes et aux associations professionnelles en passant par l’organisation de formations.

Suivant les recommandations de la Décision sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité adoptée par le Conseil intergouvernemental du PIDC à sa 27ème session et après consultation des Etats membres, la Directrice générale de l’UNESCO souhaite aujourd’hui définir une approche globale, cohérente et pragmatique pour faire face à ce problème, avec la participation de toutes les agences, programmes et fonds des Nations Unies concernés et la contribution la plus large possible des institutions internationales et régionales, des organisations professionnelles, des ONG et des gouvernements.

Le mardi 13 septembre, la réunion sera ouverte à tous les participants, ainsi qu’aux délégations permanentes et missions d’observation auprès de l’UNESCO (bâtiment Fontenoy, salle X). En revanche, le mercredi 14 septembre les agences des Nations Unies se réuniront à huis clos pour travailler à la préparation d’un plan d’action concret.

Vous pouvez faire part de vos commentaires et suggestions concernant le projet de plan d’action préparé par l’UNESCO, disponible en ligne ici.

Pour en savoir plus sur cet événement, cliquez ici.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page