» Deeyah Khan, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, lauréate pour la deuxième fois du Emmy Award
18.10.2018 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Deeyah Khan, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, lauréate pour la deuxième fois du Emmy Award

©FÜÜSE News

Le 1er octobre 2018, l’Ambassadrice de bonne volonté, réalisatrice et productrice de musique Deeyah Khan a remporté le prestigieux Emmy Award du meilleur documentaire pour son dernier film White Right : Meeting the enemy.

Le documentaire donne la parole aux néo-Nazis et nationalistes d’extrême droite, et dépeint le rassemblement sanglant de Charlottesville. Ce film est un véritable acte de bravoure pour Deeyah Khan, musulmane d’origine afghane et pakistanaise.

Exprimant ses sincères remerciements lors de la cérémonie du Emmy Award, Deeyah Kahn a informé l’auditoire qu’après son film, deux jeunes néo-Nazis ont quitté le mouvement suprématiste de droite. « Le changement est possible et je sais que l’espoir en ce moment est un acte de défense et de résistance. Je refuse de déshumaniser les personnes qui me déshumanisent. Sinon, il n'y a pas de différence entre eux et nous » déclarait-elle.

Comme dans l’un de ses précédents films Jihad, Deeyah Khan s’efforce de mettre en scène ses ennemis pour leur redonner leur part d’humanité. Dans Jihad les jeunes occidentaux racontent qu’ils avaient abandonné leur vie confortable pour joindre les rangs de l’Etat islamique d’Irak et de Syrie, ruinant leur vie pour la violence.

En sa qualité d’Ambassadrice de bonne volonté pour la liberté artistique et la créativité, et conformément à ses engagements avec l’UNESCO, Deeyah Khan utilise ses films pour promouvoir le respect mutuel essentiel pour vivre ensemble de manière pacifique.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page