» Des experts lancent la production du deuxième Rapport mondial sur les sciences océaniques
27.04.2018 - Commission océanographique intergouvernementale

Des experts lancent la production du deuxième Rapport mondial sur les sciences océaniques

© UNESCO - Photo de groupe : première réunion du comité de rédaction de la deuxième édition du GOSR.

Des experts ont officiellement démarré la production de la deuxième édition du Rapport mondial sur les sciences océaniques (GOSR), dont la date de publication a été fixée pour début 2020. Initialement publié en juin 2017, le Rapport identifie et quantifie les éléments essentiels des sciences océaniques aux niveaux national, régional et mondial, notamment en ce qui concerne les effectifs, l’infrastructure et les publications.

Du 24 au 26 avril, la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI) a convoqué la première réunion du comité de rédaction de la deuxième édition du GOSR, sous la direction des coprésidents Jacqueline Uku (Kenya) et Jan Mees (Belgique), au Siège de l'UNESCO à Paris en France. Le comité de rédaction, composé de douze membres, guidera la production du Rapport en fournissant des conseils stratégiques, en assurant la qualité et en élaborant un processus adéquat d’examen par des pairs.

M. Mees a également souligné le lien entre le deuxième GOSR et la prochaine Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, proclamée le 5 décembre 2017 par l'Assemblée générale des Nations Unies et prévue entre janvier 2021 et décembre 2030. « Le premier GOSR a eu pour objectif de recenser la capacité scientifique à travers le monde, mais maintenant nous devons prendre en compte le nouveau contexte posé par les Objectifs de développement durable et la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques - tout en réfléchissant à ce que nous souhaitons accomplir d’ici 2030. »

Pour la COI, le GOSR représente un important pilier de sa stratégie globale visant à atteindre les ODD d'ici 2030 mais aussi de son rôle essentiel de coordinateur de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques. Selon le Secrétaire exécutif de la COI, Vladimir Ryabinin, le GOSR peut alimenter l'interface science-politique en mobilisant les meilleures données scientifiques et en communiquant avec les gouvernements, en vue d’élever les sciences océaniques au rang d’autorité.

« Le Rapport mondial sur les sciences océaniques joue un rôle important de contrôle et vise à garantir notre croissance durable, tout en préservant la santé de l'océan. C'est un outil puissant permettant de convertir la science en décisions gouvernementales qui nous aideront à réaliser les objectifs que nous nous sommes fixés d'ici 2030, » a réitéré M. Ryabinin lors de l'ouverture de la réunion du comité de rédaction.

En écho au lancement de la première édition lors de la Conférence des Nations Unies sur les océans (5-9 juin 2017), le comité de rédaction a décidé de publier la deuxième édition du GOSR au cours de la deuxième Conférence des Nations Unies sur les océans, prévue aux premiers trimestres 2020.

La première édition du GOSR est disponible en ligne ainsi que son Résumé exécutif dans les six langues officielles des Nations Unies.

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Salvatore Aricò (s.arico(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page