» Les acteurs du secteur des médias rassemblés pour les premiers Etats Généraux des Médias et de la Communicatio...
18.12.2014 - Communication & Information Sector

Les acteurs du secteur des médias rassemblés pour les premiers Etats Généraux des Médias et de la Communication à Madagascar

© UNESCO

Les premiers Etats Généraux des Médias et de la Communication ont été organisés à Antananarivo les 27 et 28 novembre rassemblant participants représentant le gouvernement, les partenaires, les journalistes et les professionnels des médias ainsi que les groupes de la société civile de Madagascar. Ces derniers ont pu faire des contributions sur les recommandations préliminaires d’une étude de l’UNESCO en cours sur le paysage médiatique dans le pays. Ces recommandations sont destinées à répondre aux besoins des médias malgaches identifiés au cours de l’étude lancée en avril 2014. Les participants ont également revu le document de base de l’avant-projet du Code de la Communication.

La réunion a été organisée pour mettre l’accent sur le rôle important du secteur des médias dans le développement de Madagascar.  Placé sous le haut patronage du Président de la République et le parrainage du Premier Ministre, l’événement est le fruit d’une collaboration entre le Ministère de la Communication, de l'Information et des Relations avec les Institutions (MCIRI) et le Système des Nations Unies, en particulier le CINU, l’OHCHR, le PNUD et l’UNESCO.  Le représentant  du Système des Nations Unies, Jaco du Toit, conseiller régional de l’UNESCO en communication et information pour l’Afrique de l’Est, a réitéré dans son discours la volonté du système onusien de travailler en étroite coopération avec le gouvernement, les journalistes et les professionnels des médias ainsi que les groupes de la société civile pour bâtir des sociétés du savoir.

La première journée a été consacrée à la restitution du projet de rapport sur l’évaluation du paysage médiatique malgache réalisée par l’UNESCO en partenariat avec le Département Interdisciplinaire de Formation Professionnelle de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université d’Antanarivo. L’étude, qui est basée sur les Indicateurs de  développement des médias (IDM) de l’UNESCO, dans 9 sites majeurs à Madagascar.  Un comité consultatif comprenant des représentants de la presse écrite, les medias audiovisuels, la société civile, les institutions de formations ainsi que le gouvernement a apporté des conseils à l’équipe de recherche tout au long du processus. Les recommandations du rapport portent sur le cadre juridique et réglementaire, le système de régulation de l’audiovisuel, les médias en tant que plateforme pour un débat démocratique, la formation professionnelle, le syndicalisme et la société civile, et les capacités infrastructurelles.

Lors de la deuxième journée des Etats Généraux, l’accent a été mis sur l’un des instruments clés du secteur, à savoir l’avant-projet du Code de la communication.  Les représentants du  gouvernement, les officiels, les journalistes et les professionnels des médias ainsi que les groupes de la société civile ont pu discuter et formuler des recommandations, observations et propositions d’amélioration sur le document de base de l’avant-projet du Code de la Communication. Les participants ont travaillé dans quatre groupes (Radio, Télévision, Presse, Industries culturelles et TIC) et sont arrivés à un consensus sur la nécessité de poursuivre ce processus participatif incluant les différents acteurs des médias dans la finalisation du Code de la Communication.

La représentante de l’ONG ARTICLE 19 Fatou Jagne a rappelé l’importance d’adhérer à des principes internationaux relatifs aux médias pour assurer la liberté d’expression, le pluralisme et la diversité des médias.  Le Ministre MCIRI  Mahaforona Cyrille Reboza a réaffirmé l’engagement du ministère à faire adopter l’avant-projet de Code de la communication en mai 2015. Lors de son discours, Tahitsy Gilbert, membre du Club des journalistes doyens et représentant des participants a salué cet engagement des autorités.

L’évènement a également été honoré par la présence du Premier Ministre Kolo Roger qui a assisté à une partie des discussions sur l’avant-projet du Code de la Communication. Il a réitéré dans son message l’importance d’avoir de l’audace pour réformer le secteur des médias et de la communication afin que les médias malgaches soient libres et indépendants.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page