» La Directrice générale participe au 5e Sommet mondial des gouvernements à Dubaï
13.02.2017 - ODG

La Directrice générale participe au 5e Sommet mondial des gouvernements à Dubaï

Le 13 février, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a prononcé un discours d’ouverture lors du 5e Sommet mondial des gouvernements (SMG) qui s'est tenu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, du 12 au 14 février, où elle a souligné l'importance d’une éducation inclusive de qualité et de nouvelles formes de coopération internationale pour faire avancer les objectifs de développement durable.

L'événement a eu lieu en présence de S.A. Cheikh Mohammed bin Rachid Al Maktoum, vice-président et premier ministre des Emirats Arabes Unis et souverain de Dubaï, du secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres et du président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, S.E. Mohammad Abdulla AlGergawi, Ministre des Affaires du Cabinet et de l'Avenir des Emirats Arabes Unis et Président du Sommet Mondial du Gouvernement et S.E. Ohood Bint Khalfan Al Roumi, ministre d'État au bonheur des EAU et vice-président du Sommet mondial des gouvernements.

Nous savons que les arrangements politiques ne sont pas suffisants pour assurer le soutien sincère et durable des peuples et pour favoriser un changement efficace", a déclaré la Directrice générale, citant l’Acte Constitutif de l’UNESCO et soulignant l'importance du multilatéralisme et de la coopération internationale.

« Nous avons besoin de mettre l’accent sur l'autonomisation et les capacités, la construction de sociétés résilientes, capable de s'adapter à l'imprévu, de planifier et de surmonter les crises », a déclaré Irina Bokova appelant à investir davantage dans une éducation de qualité.

« C'est pourquoi l'Agenda 2030 représente un si profond changement », a déclaré la Directrice générale. « Parce qu'il est fondé sur l'éducation, sur les compétences, pour habiliter tous les hommes et les femmes, en particulier les filles. »

La Directrice générale a noté l'augmentation de la demande de nouvelles formes d'action mondiale, rassemblant les États, la société civile, le secteur privé, les milieux universitaires, la communauté scientifique et l'opinion publique mondiale. Dans ce contexte, elle a salué l'engagement politique des Émirats arabes unis en tant que leader mondial dans ce domaine en mettant l'accent stratégique sur le développement du savoir, de l'innovation et de la science.

« C'est la clé du développement durable », a-t-elle déclaré. « C'est l'avenir de la coopération internationale.»

Le 12 février, la Directrice générale a lancé la version arabe du rapport mondial 2016 de suivi sur l'éducation intitulé « L'éducation pour les peuples et la planète: créer des avenirs durables pour tous », dans lequel elle réaffirme la nécessité urgente d'établir des priorités et d'investir dans l'éducation. L'événement a eu lieu en présence de S.E. M. Hussein bin Ibrahim Al Hammadi, Ministre de l'Éducation des Émirats arabes unis et M. Aaron Benavot, Directeur du rapport mondial de suivi sur l'éducation.

Toujours en marge du Sommet mondial des gouvernements, la Directrice générale a participé à un débat avec le Global Journalist Corps, un groupe de journalistes de haut niveau du monde entier. Ils ont discuté des objectifs de développement durable et de la culture et de l'éducation qui sont au cœur de la lutte contre certaines préoccupations pressantes du monde.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com