» La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste de radio philippin Eddie Jesus Apostol
20.09.2012 - UNESCOPRESS

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste de radio philippin Eddie Jesus Apostol

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, appelé aujourd’hui les autorités philippines à mener une enquête sur le meurtre du journaliste de radio Eddie Jesus Apostol survenu au début du mois.

« Je condamne le meurtre  d’Eddie Jesus Apostol », a déclaré la Directrice générale. «  Il est important que les autorités ouvrent une enquête sérieuse sur ce meurtre et s’assurent que les auteurs seront punis pour leur crime ».

Eddie Jesus Apostol intervenait sur l’antenne de DXND Radio dans la province au sud de Maguindanao. Il a été retrouvé mort le 1er septembre près de la ville de Sultan sa Barongis.

Eddie Jesus Apostol était un ancien conseiller municipal qui co-animait un programme radio hebdomadaire sur les questions relatives à la science et aux populations autochtones.

Le meurtre d’Eddie Jesus Apostol porte à quarante-huit le nombre de journalistes et de professionnels des médias tués aux Philippines depuis 2008. La liste complète des journalistes assassinés se trouve sur le Mémorial UNESCO des journalistes assassinés. 

****

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

 

UNESCO is the United Nations agency with a mandate to defend freedom of expression and press freedom. Article 1 of its Constitution requires the Organization to “further universal respect for justice, for the rule of law and for the human rights and fundamental freedoms which are affirmed for the peoples of the world, without distinction of race, sex, language or religion, by the Charter of the United Nations.” To realize this the Organization is requested to “collaborate in the work of advancing the mutual knowledge and understanding of peoples, through all means of mass communication and to that end recommend such international agreements as may be necessary to promote the free flow of ideas by word and image…”

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page