» La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste Nils Horner à Kaboul
14.03.2014 - UNESCOPRESS

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste Nils Horner à Kaboul

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a demandé que le meurtre d’un journaliste radio suédois, Nils Horner, survenu dans la capitale afghane le 11 mars fasse l’objet d’une enquête.

« Je condamne le meurtre de Nils Horner », a déclaré la Directrice générale. « J’appelle les autorités à enquêter sur ce crime et traduire les responsables en justice. Les professionnels des médias doivent pouvoir travailler et informer la société. Ils alimentent le débat public qui est essentiel pour mener à bien la reconstruction à laquelle l’Afghanistan  s’est attelée ».

Nils Horner, basé à Hong Kong,  était correspondant étranger pour la radio nationale publique suédoise, Sveriges Radio. De nationalité britannique et suédoise, Nils Horner était à Kaboul depuis quelques jours lorsqu’il a été abattu par des inconnus armés dans le district diplomatique de Kaboul le 11 mars.

Nils Horner est le 3e journaliste assassiné en Afghanistan depuis le début de l’année 2014. Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l’objet d’une condamnation par l’UNESCO est disponible en ligne.

****

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12

 

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page