» La Directrice générale dénonce l’attaque visant l’écolière pakistanaise Malala Yousafzai
11.10.2012 - UNESCOPRESS

La Directrice générale dénonce l’attaque visant l’écolière pakistanaise Malala Yousafzai

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a condamné l’attaque visant un bus scolaire à Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, au cours de laquelle trois écolières ont été blessées, notamment Malala Yousafzai, une militante de 14 ans pour le droit des filles à l’éducation.

« Je suis profondément choquée par la brutalité de cette attaque qui visait une fille de 14 ans pour le simple fait qu’elle défend le droit des filles à l’éducation », a déclaré la Directrice générale. « Les armes ne peuvent prévaloir sur le droit à l’éducation et à la liberté d’expression. Il s’agit d’une attaque contre le droit à la dignité, contre le droit à apprendre, contre le droit à vivre pleinement sa vie et c’est inacceptable. Il en va de la responsabilité de tous et de chacun de s’élever contre un tel acte », a-t-elle poursuivi.

            « J’espère que Malala Yousafzai et ses deux camarades se remettront de leurs blessures et pourront retourner à l’école », a ajouté Irina Bokova. « Malala Yousafzai a fait preuve d’un grand courage en défendant publiquement le droit de toutes les filles à aller à l’école à Swat. J’espère que son courage lui permettra de se relever de cette épreuve et de réaliser ses aspirations ».

            D’après les informations parues dans la presse, les Talibans ont reconnu leur responsabilité dans l’attaque survenue le 9 octobre à proximité de la ville de Mingora puisqu’ils ont indiqué qu’ils ont cherché à tuer Malala Yousafzai.

            Malala Yousafzai avait attiré l’attention du public en 2009 lorsqu’elle avait publié sur un blog une chronique de sa vie à Swat alors que les Talibans prenaient le contrôle de la région en 2009. Elle est ensuite devenue une militante des droits des enfants et des filles.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page