» La Directrice générale tient une réunion d’information sur la situation du patrimoine mondial au Mali et l’act...
09.02.2013 - ODG

La Directrice générale tient une réunion d’information sur la situation du patrimoine mondial au Mali et l’action de l’UNESCO

Vendredi 8 février 2013, la Directrice générale a tenu une réunion d’information sur la situation du patrimoine mondial au Mali, à son retour d’une visite effectuée avec le Président français François Hollande, le 2 février 2013.

La réunion a été l’occasion de faire le point de la situation sur place, en particulier de l’état des manuscrits et des mausolées de Tombouctou, et de tracer les grandes lignes de l’intervention de l’UNESCO dans le futur. La Directrice générale est notamment revenue  sur sa rencontre avec le Président Traoré, sa visite à Bamako et à Tombouctou, au centre Ahmed Baba et à la mosquée Djingareyber.

« Le patrimoine doit être au cœur des efforts de reconstruction et de réconciliation au Mali. L’UNESCO s’est mobilisée pour faire entendre le message et j’en appelle aujourd’hui au soutien de tous les Etats membres pour soutenir le peuple Malien, » a déclaré la Directrice générale.

« Je suis venue vous dire la gratitude des autorités de mon pays. a souligné la représentante du Mali. Votre visite, Madame la Directrice générale,  a été très appréciée et les maliens attendent beaucoup de l’UNESCO. Au Mali se joue une part de la sécurité du Monde » a-t-elle poursuivi, très applaudie par l’ensemble des délégations présentes.

L’Ambassadrice du Gabon a appelé à impliquer fortement les autorités locales, les experts et organisations de la société civiles dans ce travail « ils ont de l’expertise et du savoir à partager, ils seront des acteurs essentiels de la réussite de nos projets sur place ».

De leur côté, plusieurs états Européens se sont engagés à soutenir financièrement le plan d’action qui est en train d’être élaboré, pour la reconstruction du patrimoine détruit et la sauvegarde des manuscrits – un projet que la Norvège soutient également. « Cette visite au Mali est un signal hautement symbolique de soutien envers la population, et notre action doit porter sur tous nos domaines de compétences, aussi bien la culture que l’éducation, » a souligné la délégation de l’Autriche.

« Vous avez mis l’UNESCO sur le devant de la scène, à la fois au cœur de notre mandat et à la pointe de l’action des Nations Unies. Nous savons tous qu’une partie de l’avenir de cette organisation va se jouer dans les résultats que nous obtiendrons » a souligné la délégation de l’Italie. La Directrice générale a rappelé la journée pour le Mali organisée du 18 février 2013 en appelant l’ensemble des Etats membres à se mobiliser pour la réussite de l’intervention sur place. L’UNESCO rendra disponibles sur son site au fur et à mesure les informations nécessaires à la mise en œuvre des opérations. Le Plan d'action de l'UNESCO et les projets pour financement par les bailleurs de fonds seront aussi  accessibles sur la page web dédiée au Mali.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page