» La Directrice générale de l’UNESCO participe à la journée mondiale de la langue arabe
18.12.2013 - ODG

La Directrice générale de l’UNESCO participe à la journée mondiale de la langue arabe

© UNESCO/P. Chiang-Joo - Celebrating World Arabic Language Day, UNESCO Paris, 18 December 2013

Mercredi 18 décembre – La Directrice générale Irina Bokova participait à la cérémonie d’ouverture de la journée de la langue arabe, aux cotés de S.E. M Ziad Aldrees, Ambassadeur de l’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO, et de Madame Mona Khazindar, Directrice générale de l’Institut du Monde Arabe. Dans un discours en forme de déclaration, l’Ambassadeur Aldrees, président du Plan Arabia pour le développement de la culture arabe, a lancé « Comment exprimer l’amour de la langue arabe ? C’est très simple, il suffit de parler. Chanter les louanges d’une langue n’est pas très utile l’essentiel est de parler cette langue ». Citant Amin Maalouf, son excellence a également rappelé le pouvoir des langues à être des passerelles entre les identités en tensions, et une force de paix.

Pour sa part, Madame Mona Khazinda, Directrice générale du monde arabe, est revenue sur l’ensemble des outils et des activités du Centre de langue et de Civilisation arabe, organisme de référence pour l’apprentissage de cette langue en France (stages linguistiques, ateliers d’écriture auprès des enfants…) en soulignant l’importance de la maîtrise de la langue pour renforcer les liens avec le monde arabe. Pour sa deuxième édition, les célébrations de la journée étaient placées sous le signe du rôle des médias et des journalistes. La Directrice générale de l’UNESCO a ainsi rappelé l’importance des médias et l’action de l’UNESCO pour soutenir et contribuer à la formation des journalistes : « Les médias sont des acteurs majeurs de la parole publique et l’UNESCO s’attache à soutenir les médias arabes comme forces de dialogue, d’information et de citoyenneté. Les médias et les journalistes participent directement à la construction de sociétés du savoir. La qualité de la langue employée dans les médias détermine, pour une large part, la qualité et la vitalité de la langue dans son ensemble. C’est pourquoi la formation et le soutien aux journalistes, de même que le développement de médias indépendants et pluralistes sont essentiels, et notre responsabilité est de les accompagner. » a-t-elle déclaré

M. Boutros Boutros-Ghali, ancien secrétaire général de l’ONU, avait également adressé un message pour l’événement, soulignant que « la langue se répand grâce au dynamisme de ceux qui la parlent, et par leur ouverture d’esprit sur le monde ». La séance inaugurale s’est achevée par un tirage au sort de plusieurs cours d’Arabe distribués aux membres de l’assistance, dont la Directrice générale a elle-même bénéficié l’année passée. Tout au long de la journée, des experts et professionnels des médias sont invités à plusieurs tables rondes pour partager leurs expériences et leurs visions du rôle des médias dans la diffusion et la promotion de la langue arabe.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page