» La Directrice générale insiste sur le rôle de l’éducation contre l’extrémisme violent au Sommet de Riyad
21.05.2017 - ODG

La Directrice générale insiste sur le rôle de l’éducation contre l’extrémisme violent au Sommet de Riyad

© All Rights Reserved

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, représentant le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a rejoint aujourd'hui plus de 50 dirigeants du monde islamique et le président américain Donald Trump lors du Sommet des Etats arabes et des Etats-Unis à Riyadh au Royaume d'Arabie Saoudite.

Sa Majesté le Roi Salman bin Abdulaziz Al-Saud, gardien des Deux Saintes Mosquées, et le Président Donald Trump, ont ouvert le sommet, conçu "pour aborder les moyens de créer des partenariats de sécurité plus solides et plus efficaces pour contrer et prévenir la menace croissante du terrorisme et de l'extrémisme violent à travers le monde en favorisant la tolérance et la modération ".

Sa Majesté le Roi a ouvert en soulignant que la lutte contre le terrorisme est une lutte pour "la sécurité, la paix et le développement de toute l'humanité".

"Le développement durable est notre garantie", a-t-il souligné, en faisant référence à la vision saoudienne 2030, axée sur l'investissement dans la jeunesse, l'autonomisation des femmes, l'éducation et l'économie. «Le développement est notre objectif stratégique», a déclaré Sa Majesté.

Le président Trump a présenté la lutte contre le terrorisme comme «le grand test de l'histoire» - pour contrer le terrorisme et l'idéologie qui l'entraîne. "Le terrorisme s'est répandu dans le monde entier. Le chemin vers la paix commence ici", a-t-il déclaré.

Il a souligné l'importance d'arrêter tout soutien au terrorisme, y compris les sources de financement, en particulier pour le Moyen-Orient, une région avec une histoire vénérable, des cultures riches et un patrimoine unique.

"Ce n'est pas une bataille entre différentes croyances ou différentes civilisations: il s'agit d'une bataille entre des barbares qui cherchent à anéantir la vie humaine et des personnes décentes de toutes les religions qui cherchent à la protéger", a déclaré le président Trump.

Le roi Abdullah II de la Jordanie a parlé de l'importance des valeurs telles que le «respect mutuel, la compassion et l’acceptation» dans la lutte pour prévenir et contrer le terrorisme et l'extrémisme violent.

L'éducation est essentielle, car «l'intolérance et l'ignorance aident le terrorisme», a-t-il déclaré.

Le président al-Sisi, d'Egypte, a parlé de l'importance de la «tolérance, du respect et du droit à la différence» comme valeurs humanitaires pour faire face à l'extrémisme violent et au terrorisme.

Le président indonésien, Joko Widodo, a souligné l'importance du soft power dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent: "L'histoire enseigne que les armes ne suffisent pas. Nous devons contrebalancer le hard power avec le soft power.

L'émir du Koweït Sabah al-Sabah a également participé au Sommet, tout comme le Premier ministre de la Malaisie, qui a rappelé l'importance de gagner les cœurs et les esprits des Hommes et de partager des contre-récits à l'extrémisme violent.

Dans ses discussions avec les chefs d'État au cours du Sommet, la Directrice générale a présenté le rôle de premier plan de l'UNESCO, son «soft power», dans la prévention de l'extrémisme violent. Elle a souligné que l'éducation, les compétences pour l'emploi et les valeurs pour le dialogue interculturel, ainsi que la protection du patrimoine culturel de l'humanité et la promotion de la diversité étaient des forces pour tous.

En marge du sommet, s'est tenue l'ouverture du Centre mondial pour la lutte contre l'idéologie extrémiste, créé pour «contrer et prévenir la propagation de l'idéologie extrémiste en favorisant la modération, la compassion et le soutien à la diffusion d'un dialogue positif».




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com