» La Directrice générale de l’UNESCO demande qu’une enquête soit menée sur la mort en détention du blogueur iran...
15.11.2012 - UNESCOPRESS

La Directrice générale de l’UNESCO demande qu’une enquête soit menée sur la mort en détention du blogueur iranien Sattar Beheshti

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a demandé aujourd’hui qu’une enquête soit menée sur les circonstances qui entourent la mort du blogueur iranien Sattar Beheshti le 6 novembre.

« Je suis profondément préoccupée par la mort en prison de Sattar Beheshti », a déclaré la Directrice générale. « J’exhorte les autorités à enquêter sur le cas de Sattar Beheshti et sur les circonstances exactes de sa mort ».

« Il est essentiel de respecter le droit des journalistes citoyens et professionnels à s’exprimer sans craindre pour leur vie. La liberté d’expression est un droit de l’homme fondamental et une composante essentielle de la démocratie, de la gouvernance et de l’Etat de droit ».

Sattar Beheshti, 35 ans, tenait un blog, Magalh 91, dans lequel il commentait la politique et des droits de l’homme. Il a été arrêté fin octobre. Son corps, qui a été rendu à la famille pour être inhumé, portait apparemment des signes de violence.

****

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12, s.coudray(at)unesco.org

 

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

 

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page