» La rédaction de la future Convention mondiale relative à l’enseignement supérieur arrive à son terme
03.07.2017 - Education Sector

La rédaction de la future Convention mondiale relative à l’enseignement supérieur arrive à son terme

Monkey Business Images/Shutterstock.com

La dernière réunion du Comité de rédaction d’un projet de Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur se tient au Siège de l’UNESCO à Paris du 28 au 30 juin 2017.

Plus d’un an après la formation du Comité de rédaction, la préparation de la future Convention mondiale par le groupe de vingt-trois experts de toutes les régions arrive à son terme. Nommés par la Directrice générale en coopération avec les États membres de l’UNESCO, ces experts ont utilisé leur expérience et leur expertise remarquables de la reconnaissance des qualifications et des problèmes qui s’y rattachent, à l'élaboration de l’avant-projet d'une future Convention mondiale.

Le projet de convention s’efforce d'inclure les éléments essentiels à la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur à l’échelle mondiale aujourd'hui, dans le but d’améliorer la mobilité inter-régionale et mondiale des étudiants, des chercheurs et des recherches. L'avant-projet sera soumis aux organes directeurs de l’UNESCO en octobre et novembre 2017, qui décideront des prochaines étapes pour d’autres consultations et pour l'adoption finale du texte sous la forme d’une Convention. 

Travaillant à titre personnel, les membres du Comité de rédaction ont discuté entre eux par le biais d’une plate-forme en ligne et trois réunions se sont déjà tenues à Paris (en mai 2016 et février 2017) et à Rome (en septembre 2016). Le but de cette quatrième et ultime réunion est de finaliser le texte et d’incorporer les résultats de la série initiale de consultations réalisée auprès des États membres entre mai et juin 2017 sur les aspects clés du projet.

La première vraie tentative d’élaboration d'un instrument normatif mondial sur la reconnaissance des qualifications relatives à l'enseignement supérieur remonte à 1992. Une réunion conjointe des six comités régionaux de la convention sur la reconnaissance avait été convoquée à Paris, ayant pour mandat d'explorer la possibilité d'adopter une Convention universelle sur la reconnaissance des études et des diplômes dans l’enseignement supérieur. Après la préparation d'une étude de faisabilité (2012-2013, approuvée lors de la 37ème Conférence générale) et d’un rapport préliminaire (2013-2015, approuvé lors de la 38ème Conférence générale), c’est en novembre 2015, par décision de la Conférence générale (38/résolution 12), que la préparation de la Convention mondiale a été lancée, avec la création du Comité de rédaction.

La future Convention n’instaure pas de reconnaissance automatique ou mutuelle pour ses Parties, mais elle servira d’instrument normatif afin de bâtir un cadre international permettant d’harmoniser les processus de reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur, délivrées dans toutes les régions du monde.

L'UNESCO reconnaît le travail du Comité de rédaction et sa mission de rédaction d’un projet de texte pour la Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications, et qu’il permettra de la faire aboutir, par le biais de consultations supplémentaires avec toutes les parties prenantes.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page