» Éducation 2030 : un objectif commun, 15 ans, de multiples défis
30.05.2016 - Education Sector

Éducation 2030 : un objectif commun, 15 ans, de multiples défis

© UNESCO

La semaine écoulée, les 25-26 mai 2016, l’UNESCO a accueilli la première réunion du Comité directeur ODD – Éducation 2030 à son siège de Paris.

Le Comité directeur est un partenariat démocratique regroupant différentes parties prenantes et qui offre un forum de discussion et une vision prospective sur la mise en œuvre du programme pour l’éducation. D’importantes avancées ont été réalisées pendant cette réunion, confirmant en particulier sa large représentation, garantissant l’efficacité des processus démocratiques du Comité, débouchant sur des Termes de Référence et entamant des discussions sur une feuille de route pour la réalisation de l'objectif de développement durable 4 qui est de garantir « à tous une éducation inclusive et équitable de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Jordan Naidoo, Directeur de la Division de l’UNESCO pour l’appui et la coordination Éducation 2030 a déclaré : “Nous sommes très reconnaissants à tous les membres du Comité directeur pour la réussite de la première réunion. Ils ont démêlé les problèmes opérationnels et réfléchi sur le fond aux problèmes comme l'équité, la qualité et l'apprentissage, ainsi que sur les défis et les opportunités pour le financement du nouveau programme ”.

Tous les membres du Comité reconnaissent néanmoins l'énormité de la tâche qui les attend. Nous avons demandé à certains d’entre eux comment ils voyaient les plus grands défis du programme Éducation 2030.

Un monde en évolution : les défis technologiques

Dankert Vedeler, Ministère norvégien de l'Éducation et de la Recherche et Président du Comité directeur :

“Notre tâche principale est de poursuivre l’action du programme pour l’Éducation pour tous – scolariser les enfants et nous assurer qu'ils apprennent à l’école. Pour y parvenir, une accélération des efforts entrepris dans tous les pays est indispensable. Un des défis porte sur les évolutions technologiques et leur impact tant sur l'éducation que sur l'économie. Pour l’instant, nous ne savons pas quelles seront les conséquences de l’utilisation de robots dans le monde du travail : vont-ils l’emporter sur les humains et de quelles compétences aurons-nous besoin dans l'avenir. Mon travail, en qualité de Président, est de découvrir nos préoccupations communes et les expériences de toutes les parties prenantes pour pouvoir tracer une feuille de route. Pour cela, nous devons intégrer dès maintenant une certaine flexibilité car de nombreux défis externes vont affecter notre travail dans les 15 années à venir.”

Croissance démographique : comment financer l'éducation

M. Muhammad Humayun, représentant les pays E9 où se trouvent 60 % de la population mondiale :

“Les années à venir vont assister à la scolarisation de près de 180 millions d’enfants supplémentaires, principalement dans les pays E9 très peuplés où la croissance démographique se situe à 3 %. Cela signifie de toute évidence que nous avons besoin de plus d'enseignants et de plus d'écoles. Cela veut également dire que les équipements actuels doivent être améliorés, car le manque d'électricité, d’eau et de murs font que certains parents n'envoient pas à leurs enfants à l’école – surtout leurs filles. Ces nouveaux équipements doivent aussi tenir compte des réseaux de transport, ainsi que des obstacles sociaux et culturels. Nous, pays E9, estimons qu’il en coûtera  de l’ordre de 239 milliards de dollars, ou qu’il y aura un déficit de 39 milliards. Nous espérons que le Comité directeur pourra contribuer à résoudre la question du financement.”

Nous devons garder nos valeurs à l’esprit

Camilla Croso, Présidente de la Campagne mondiale pour l'éducation, représentant la société civile :

“Je crois que la principale difficulté dans la réalisation de l’ODD4, concerne l’assurance d’une volonté politique. Je ne parle pas uniquement du financement, mais de créer toutes les conditions démocratiques nécessaires pour faire participer les citoyens à la discussion. Nous devons réellement revaloriser la mission des enseignants : que ce soit dans le Brésil rural ou dans le Hong-Kong métropolitain, ils ont besoin de bonnes conditions de travail et d’une autonomie. Nous devons aussi respecter l’identité des élèves, qui sont des individus et non des numéros. Et nous ne pouvons parvenir à le faire qu’avec un système public solide. L'autre défi pour le Comité directeur est de maintenir la vision d’une “éducation de qualité, inclusive et équitable " et de ne pas s’engluer dans les données quantitatives : il nous faut aussi les dimensions qualitatives. Notre travail devrait être plus thématique : la façon dont ce premier Comité directeur va définir le programme pour les 15 prochaines années est cruciale.”

Regarder vers l’avenir

Dans son allocution finale, M. Qian Tang, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l'Éducation, a souligné l'importance et la particularité du Comité directeur qui réunit tous les principaux acteurs de l’éducation. Il a insisté sur le fait que nous devons déployer ces avantages et nous a rappelé que les tâches principales de cet organe de coordination, dans son rôle d’appui aux États membres et aux partenaires pour la réalisation de l’ODD4 - Éducation 2030, sont le plaidoyer à partir d’éléments factuels, la communication, l’examen des progrès, l’identification des lacunes et la coordination des activités.

Le Comité directeur s’est donc mis d’accord, en prévision de sa prochaine réunion de novembre/ décembre, pour identifier d’autres domaines de recherche, planifier des consultations régionales et établir des groupes de travail restreints sur les domaines sélectionnés. Un consensus général s’est dégagé sur la nécessité de poursuivre les discussions sur le financement, d’identifier d'autres organes existants œuvrant dans le domaine de l'éducation et de nouer davantage de liens pour que les futures discussions soient aussi riches que celles de cette première réunion du Comité directeur.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com