24.01.2012 -

Enseigner la mémoire de l’Holocauste

© CDJC/Coll. Klarsfeld

Dans un message à l’occasion de la Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste (27 janvier), Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, déclare : « La transmission de la mémoire de l’Holocauste est un pilier de cette lutte contre l’ignorance et les préjugés, par l’éducation aux valeurs humanistes, le partage des cultures et la connaissance de l’histoire ». Mme Bokova réaffirme également la détermination de l’UNESCO à combattre tout déni de l’Holocauste. Elle déclare : « L’action éducative est la clé de ce combat et c’est là que réside la spécificité du travail de l’UNESCO, auprès des jeunes, pour la formation des professeurs ou la conception de programmes scolaires. »

L'UNESCO reconnaît que l'enseignement des leçons de l'Holocauste est essentiel pour le respect des droits humains, des libertés fondamentales et des valeurs de tolérance et de respect mutuel.

Les États Membres des Nations Unies sont encouragés à élaborer des programmes éducatifs pour transmettre la mémoire de l'Holocauste aux générations futures, afin d’empêcher que le génocide ne se reproduise. L'UNESCO promeut ces matériaux d'apprentissage et fournit une plateforme pour les institutions, les enseignants, les étudiants et les parties intéressées d'accéder aux ressources sur l'éducation à la mémoire de l'Holocauste. L'organisation travaille avec l'Holocauste et le Programme de sensibilisation des Nations Unies, ainsi que d'autres grandes institutions spécialisées, afin de promouvoir les ressources éducatives qui utilisent les leçons de l'Holocauste pour développer des connaissances, attitudes et compétences qui aideront les élèves à devenir plus tolérants et prévenir de futurs génocides.
Pour commémorer la Journée 2012 du souvenir des victimes de l'Holocauste, l'UNESCO organise et participe aux événements suivants:

• Lundi, 23 Janvier - L'historien français Georges Bensoussan abordera les  défis pédagogiques liés à l'Holocauste dans une discussion "Pourquoi enseigner sur l'Holocauste et les génocides" au Bureau régional de l'UNESCO pour l'éducation en Afrique (Dakar, Sénégal). Les représentants des sociétés civiles et des ministères de l'éducation du Burundi, de la République démocratique du Congo du Sénégal et du Rwanda participeront à cette discussion. Plus d'informations sur l'événement.

· Mercredi 25 Janvier (18h30, Institut Goethe, Bruxelles) - L'ONU Cinéma organise à Bruxelles la projection du film "Le dernier vol de Petr Ginz" Le film sera suivi d'un débat avec Marie-Paule Roudil, Chef du Bureau de l'UNESCO à Bruxelles et Regina Sluszny, Vice-présidente de la Fondation The Hidden Child (l’Enfant caché) . Plus d'informations au Centre Régional d’Information des Nations Unies (UNRIC).

• Vendredi, 27 Janvier - Le jour du Souvenir de l'Holocauste, Samuel Pisar sera officiellement nommé Ambassadeur honoraire de l'UNESCO et Envoyé spécial pour l'éducation à la mémoire de l’Holocauste.  Irina Bokova visitera ensuite le Mémorial de la Shoah à Paris.

• Mardi, 31 Janvier - L'UNESCO, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah organise un colloque intitulé «Les dimensions internationales de l’enseignement de l’Holocauste» au siège de l'UNESCO à Paris. Samuel Pisar, Envoyé spécial de l'UNESCO pour l'éducation à l'Holocauste et Hannah Rosenthal, Envoyée spéciale du Département d'Etat américain pour suivre et combattre l'antisémitisme en seront les participants. La conférence sera suivie d'une cérémonie spéciale sous le thème "Les enfants dans la Shoah". Parmi les participants figurent la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova, Eric de Rothschild (Président du Mémorial de la Shoah), Yehuda Bauer, historien israélien, et Henri Borlant, survivant de l'Holocauste. Un court-métrage intitulé « Enfants cachés» par le cinéaste Robert Bober ainsi qu’une exposition du Mémorial de la Shoah intitulée «Les Justes de France" seront présentés à cette occasion.

Ressources:




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page