» Le tout premier G7 culture insiste sur le rôle du patrimoine pour la paix
30.03.2017 - ODG

Le tout premier G7 culture insiste sur le rôle du patrimoine pour la paix

UNESCO

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a participé à la première réunion des ministres de la Culture du G7 qui s'est tenue les 30 et 31 mars à Florence, en Italie. Les membres du G7 ont adopté une déclaration commune reconnaissant le rôle de la culture comme instrument de dialogue, de réconciliation et de réponse aux situations d'urgence. Les membres du G7 ont souligné l'importance d'une action commune et coordonnée pour renforcer la sauvegarde du patrimoine culturel.

La Réunion du G7 a lieu moins d'une semaine après l'adoption historique du Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution 2347/2017 sur la protection du patrimoine culturel en cas de conflit armé. Une initiative de la France et de l'Italie qui marque une nouvelle étape importante, reflétant une nouvelle vision des liens entre la paix et le patrimoine.

«Dans les temps où nous vivons, nous devons renforcer de manière drastique la coordination internationale culturelle», a déclaré M. Dario Franceschini, ministre italien des Biens et des Activités culturels et du Tourisme à l'ouverture de la session ministérielle, soulignant le rôle des industries créatives pour favoriser la croissance économique et l'importance de la compréhension interculturelle pour combattre la défiance, la haine et prévenir les conflits.

Se référant aux écrits de l'intellectuel italien Umberto Éco, il poursuit: «Nous sommes tous porteurs de connaissances et si nous diffusons ces connaissances, aidons les gens à lire, à aller au cinéma, au théâtre, à apprendre des cultures différentes, nous pouvons favoriser la compréhension mutuelle. »

« Je voudrais remercier l'Italie pour ses efforts inlassables pour sensibiliser la communauté internationale à la destruction du patrimoine culturel », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO. « La destruction délibérée du patrimoine est un crime de guerre - elle est devenue une tactique de guerre visant à affaiblir les sociétés, paralyser les communautés, répandre la haine et la vengeance, dans une stratégie globale de nettoyage culturel ». « Ceci est inacceptable et appelle à des réponses plus fortes et appropriées. La défense du patrimoine culturelle est bien plus qu’un enjeu culturel, c’est un impératif de sécurité, inséparable de la défense des vies humaines. »

La Déclaration de Florence, adoptée par les ministres de la Culture du G7, exprime son très fort soutien à l'UNESCO dans la promotion de la protection et la préservation du patrimoine culturel et se félicite des mesures déjà prises dans la lutte contre l'extrémisme violent et sa sensibilisation, comme la campagne #Unite4Heritage. Elle a également reconnu le rôle de chef de file de l'UNESCO dans la coordination des efforts internationaux dans le cadre de son mandat de protection du patrimoine culturel, en étroite collaboration avec les États Membres et les organisations internationales compétentes.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com