» La jeunesse Gambienne s’engage pour la promotion de la paix, du développement durable et de la citoyenneté mon...
18.07.2017 - UNESCO Office in Dakar

La jeunesse Gambienne s’engage pour la promotion de la paix, du développement durable et de la citoyenneté mondiale

©UNESCO - Travail de groupe lors de l’atelier “Engagement des jeunes/élèves en faveur de la Citoyenneté mondiale, des initiatives de développement durable et de consolidation de la paix en Gambie”

Lors d’une semaine de formation organisée du 3 au 8 juillet 2017 à l’Independence Stadium à Bakau, Gambie, dans le cadre du Programme de participation de l’UNESCO, la Commission Nationale gambienne pour l’UNESCO, en partenariat avec l’UNESCO et l’UNFPA, réunissait plus de 200 jeunes issues de toutes les regions de la Gambie ainsi que leurs enseignants. Ces élèves et leurs enseignants ont ainsi pu apprendre comment promouvoir les valeurs fondamentales de co-existence pacifique et mieux comprendre les concepts de Citoyenneté mondiale, développement durable et consolidation de la paix. A la fin de cet atelier, les participants ont adopté une Déclaration appelant les organisations de jeunesses ainsi que les autorités nationales à agir en faveur de l’intégration au sein du système éducatif de l’éducation à la citoyenneté mondiale et de l’éducation au développement durable, ainsi que le développement de programmes d'entrepreneuriat. Ils ont également appelé à la participation d’organisations communautaires de jeunesse aux processus décisionnels.

Après avoir connu 22 ans de régime autocratique et avec une population de moins de 25 ans représentant près de 58%, en Gambie, les jeunes femmes et les hommes sont des agents majeurs de changement politique. « Les jeunes sont des moteurs de la croissance, car ils constituent la main-d’œuvre de la Gambie. La paix et le développement de ce pays est entre les mains des jeunes” soulignait M. Kunle Adeniji, Chef du bureau de l’UNFPA en Gambie. Ils ont un rôle très important à jouer pour assurer un développement durable et pacifique dans le pays. "Aujourd’hui, plus que jamais, il est important de sensibiliser les jeunes gambiens au rôle qu’ils peuvent jouer pour soutenir la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD). Leur participation active est fondamentale pour la réalisation d’un développement pacifique et durable et d’une gestion adéquate des questions liées à l’éducation et aux compétences, à la migration illégale, à la hausse des taux de criminalité et au changement climatique », a expliqué Hadjan Doucouré, chargé de coordination du Liaison Desk à Banjul du Bureau de l’UNESCO à Dakar.

Cet atelier de 6 jours avait pour but d’autonomiser les jeunes gambiens du Réseau du système des écoles associées de l’UNESCO (réSEAU) et des organisations de jeunesse en leur aidant à développer les compétences nécessaires à la vie et en leur présentant les concepts de citoyenneté mondiale et de développement durable.

Durant les trois premières journées, ont ainsi été présentés aux participants l’ODD 16 faisant la promotion des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, ainsi que l’ODD 4 appelant les pays à veiller à ce que tous les apprenants disposent des connaissances et les compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable. Plus particulièrement, la Cible 4.7 vise : “D’ici à 2030, à faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable.”

Afin d’encourager les participants à impliquer leurs communautés, leurs familles et leurs amis de manière innovante et à contribuer à la transformation socio-économique de leurs communautés, les organisateurs ont consacré deux jours de formation au développement des compétences entrepreneuriales et de la pensée créative.

Enfin, les six jours d’atelier se sont conclus par une compétition sportive d’une journée soutenue par la Youth Empowerment though Education and Sports Foundation.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page