» La Conférence générale admet la Palestine comme membre de l’UNESCO
31.10.2011 - UNESCOPRESS

La Conférence générale admet la Palestine comme membre de l’UNESCO

© UNESCO/Dou Matar

La Conférence générale de l’UNESCO a voté aujourd’hui l’admission de la Palestine comme membre de l’Organisation.

Pour que cette admission* devienne effective, la Palestine doit signer et ratifier l’Acte constitutif de l’UNESCO déposé dans les archives du Gouvernement du Royaume-Uni à Londres, où il est  ouvert à la signature.

L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’UNESCO à 195.

Le vote a été obtenu avec 107  voix en faveur de l’admission et 14 voix contre, avec 52 abstentions.

L’admission à l’UNESCO des États qui ne sont pas membres des Nations Unies nécessite une recommandation du Conseil exécutif de l’Organisation et un vote favorable à la majorité des deux-tiers des Etats membres présents et votants à la Conférence générale (les membres qui s’abstiennent de voter sont considérés comme non-votants).

La Conférence générale est composée des représentants des États membres de l’Organisation. Elle se réunit tous les deux ans et est composée des États membres et des membres associés ainsi que des observateurs des États non membres, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales (ONG). Chaque État membre dispose d’une voix, quelle que soit sa taille et l’importance de sa contribution budgétaire.

La Conférence générale détermine la politique et les principales orientations de travail de l’Organisation. Son rôle consiste à déterminer les programmes et fixer le budget de l’UNESCO. Elle élit aussi les membres du Conseil exécutif et nomme, tous les quatre ans, le Directeur général.

*Acte constitutif, Article XV, « Entrée en vigueur »

Discours de la Directrice générale de l’UNESCO à l’occasion de l’examen du point relatif à l’admission de la Palestine




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page