» Une bonne gestion de la formation des enseignants permet de maintenir les enfants à l’école
25.11.2013 - Education Sector

Une bonne gestion de la formation des enseignants permet de maintenir les enfants à l’école

UNESCO

Le rôle central de la gestion de la formation des enseignants sera au cœur des débats d’un forum international qui se tiendra à Kinshasa, en République démocratique du Congo, du 25 au 29 novembre.

Intitulé « Gestion de la formation des enseignants – Tendances des politiques et des pratiques : ce qui fonctionne, pourquoi et pour qui ? », le forum réunira 200 participants, notamment des responsables de l’élaboration des politiques, des chercheurs et des enseignants. 

Dans le monde, 1,58 million de nouveaux enseignants sont nécessaires pour atteindre l’objectif de l’enseignement primaire universel d’ici à 2015. La pénurie d’enseignants bien formés et motivés est particulièrement préoccupante en Afrique, notamment en Afrique subsaharienne où 902 000 enseignants supplémentaires sont nécessaires pour atteindre l’objectif (source : Institut de statistique de l’UNESCO, 2013). « Le défi à relever va au-delà du nombre d’enseignants : davantage d’enseignants, cela doit aussi se traduire par un apprentissage de meilleure qualité, grâce à une formation et à un soutien appropriés » rappelle le message commun, formulé par l’UNESCO, l’OIT, le PNUD, l’UNICEF et l’IE à l’occasion de la Journée mondiale des enseignant(e)s, le 5 octobre 2013. 

« Compte tenu du fait que la qualité d’un système éducatif ne peut pas être supérieure à celle de ses enseignants, il est impératif que les gouvernements et les parties prenantes de l’éducation déploient des efforts concertés pour améliorer le statut des enseignants et l’enseignement », déclare Dennis Sinyolo, coordinateur de l’Unité éducation et emploi de l’Internationale de l’éducation, chargé des programmes éducatifs de la petite enfance, du primaire et du secondaire. 

Chaque enfant a le droit à une éducation de bonne qualité ; la pénurie d’enseignants qualifiés et motivés est un obstacle majeur à la réalisation de ce droit.  Pour un trop grand nombre d’enfants, l’augmentation des taux de scolarisation ne s’est pas traduite par une augmentation des connaissances et des compétences. « Évaluer les enseignants, une étude menée dans 14 pays à faible revenu par Voluntary Service Overseas International, démontre que les programmes existants d’éducation et de formation des enseignants n’ont pas réussi à apporter aux nouveaux enseignants les compétences et les connaissances nécessaires pour travailler efficacement, » déclare Purna Shrestha, Conseiller en matière de politique et de défense de l’éducation, VSO International.  S’appuyant sur le rapport relatif aux enseignants publié en 2012 par la Campagne mondiale pour l’éducation, Monique Fouilhoux explique : « Bien trop souvent, la qualité et l’équité sont sacrifiées sous prétexte de scolariser les enfants. Mais un raccourci qui mène tout droit à une éducation et à un apprentissage de qualité, ça n’existe pas ». 

Le forum s’intéressera au processus d’apprentissage continu : la formation initiale, le développement professionnel et l’auto-apprentissage des enseignants. « Les matériels d’apprentissage et de formation destinés aux enseignants peuvent être considérablement améliorés grâce aux commentaires sur leurs besoins émis par les étudiants en formation avant l’emploi, en suivant les enseignants diplômés dans leurs classes, en réalisant une évaluation de l’impact de leur formation initiale et en déterminant quels types d’amélioration doivent être apportés aux programmes de formation et aux curricula », déclare Muhammad Ibn Junaid, Secrétaire exécutif, Commission nationale des collèges d’enseignement, Nigéria. 

Les environnements d’apprentissage favorables aux enseignants en formation avant l’emploi, offrant notamment des bourses, des services de garderie pour les enseignantes en formation ou des programmes d’échanges seront également étudiés. «  Il est fondamental de prendre en compte le contexte dans lequel s’effectue la formation. Créer un vaste ensemble d’enseignants qui feront la différence exige une multitude d’efforts, de stratégies, de ressources et de soutiens », déclare Paul C. Carr, Professeur associé, Département de sociologie, Lakehead University, Orillia, Canada. 

Le forum s’intéressera également à la qualité des conditions de travail des enseignants : salaires décents, congés d’études payés, possibilités de promotion et reconnaissance.  « Pour les enseignants, les conditions de travail et d’emploi comptent. Comme l’a souligné le Comité conjoint OIT-UNESCO d'experts sur l'application des Recommandations concernant le personnel enseignant lors de sa session de 2012, attirer, recruter et retenir des enseignants de bonne qualité exige des conditions de travail et des salaires décents », rappelle Oliver Liang, spécialiste du secteur de l’éducation, Département des activités sectorielles, Bureau international du travail. 

57 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés. Une proportion importante de ces enfants non scolarisés vit dans des pays affectés par la guerre et les catastrophes naturelles. Il est de plus en plus fréquemment admis que l’éducation doit être l’un des éléments majeurs de la réponse humanitaire. Le forum fera également des recommandations sur la gestion de la formation des enseignants dans les situations de post-conflit et de post-catastrophe. Dans de telles situations,  la gestion de la formation des enseignants ne doit pas se limiter à apporter des réponses à court terme et doit plutôt jeter les bases d’un redressement durable et du développement à long terme. 

L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’Education pour tous (EPT) adosse ses activités au principe de la promotion d’une meilleure coordination des efforts mondiaux et régionaux visant à élaborer et à renforcer les politiques nationales relatives aux enseignants qui amélioreront les résultats et les progrès des systèmes éducatifs en remédiant au problème du grave déficit d’enseignants qualifiés.  




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page