» Hedva Ser nommée Ambassadrice de bonne volonté et Envoyée spéciale pour la diplomatie culturelle
30.01.2017 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Hedva Ser nommée Ambassadrice de bonne volonté et Envoyée spéciale pour la diplomatie culturelle

Ⓒ UNESCO / Mme Hedva Ser, Ambassadrice de bonne volonté et Envoyée spéciale pour la diplomatie culturelle et Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO - Siège de l'UNESCO, le 26 janvier 2017

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a nommé la sculptrice Hedva Ser en qualité d’Ambassadrice de bonne volonté et Envoyée spéciale pour la diplomatie culturelle. Ce titre lui a été octroyé en reconnaissance de son engagement indéfectible en faveur du dialogue des cultures et de l’inclusion sociale comme vecteur d’une culture de la paix, et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation.

Hedva Ser était Artiste de l’UNESCO pour la paix depuis le 18 octobre 2011. En cette qualité, elle a lancé le projet « Art Camp » en 2012 à Andorre dont elle est la Marraine. L’objectif principal de ce projet consiste à favoriser la rencontre des jeunes artistes et les encourager dans leur travail créatif et artistique tout en soutenant les valeurs de l’UNESCO comme la protection de l’environnement, la promotion de la paix, de même que la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles entre autres.

Au fil des années, la sculpture « L’Arbre de la paix » de Mme Ser est devenue un puissant symbole incarnant le message de paix défendu par l’UNESCO.

Mme Ser apporte son soutien à la création du Centre pour la jeunesse à Malte ainsi qu’à la réalisation de son projet Art Camp à Andorre et à Malte. Elle prévoit également la prochaine édition d’Art Camp au Parlement Européen à Bruxelles et l’inauguration du Jardin de la tolérance « Destruction and Rebirth », le 2 juillet prochain à Cracovie, en Pologne, à l’occasion de l’ouverture de la 41e session du Comité du patrimoine mondial. Il s’agit d’un projet sur lequel elle travaille depuis 2 ans en étroite coopération avec les étudiants de la faculté d’Architecture de l’Université de Cracovie. Plusieurs ateliers ont déjà été organisés avec les étudiants polonais dans le but de les sensibiliser à l’histoire de la Shoah de même qu’à la destruction et la renaissance du judaïsme européen. Mme Ser compte poursuivre ses actions en Pologne en travaillant avec les jeunes polonais et en organisant divers ateliers portant sur les thèmes mentionnés ci-dessus. Elle envisage ainsi de poursuivre son travail de sensibilisation par le biais du Jardin de la tolérance « Destruction and rebirth ».




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page