» Le Groupe de haut niveau insiste sur la nécessité de parvenir à l’Education pour tous d’ici 2015
15.03.2011 - UNESCOPRESS

Le Groupe de haut niveau insiste sur la nécessité de parvenir à l’Education pour tous d’ici 2015

Les progrès réalisés pour parvenir aux objectifs de l’Education pour tous et le peu de temps qui reste aux pays pour les atteindre : ces deux problématiques seront au cœur de la 10e réunion du Groupe de haut niveau sur l’Education pour tous (EPT) qui se tiendra du 22 au 24 mars à Jomtien (Thaïlande). La réunion sera ouverte par Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, qui en appellera à une action d’urgence en vue de parvenir aux six objectifs fixés par la communauté internationale en 2000.

Lors de cette réunion organisée par l’UNESCO et accueillie par le gouvernement thaïlandais, le Groupe de haut niveau - composé de ministres de l’Education et de la Coopération internationale, de représentants d’organisations internationales et régionales, de la société civile et du secteur privé – devrait mobiliser un fort soutien, politique et financier, en faveur de l’éducation, susciter des engagements supplémentaires et proposer une vision  renouvelée de l’EPT.

En s’appuyant sur les données fournies par le Rapport mondial de suivi (GMR) 2011 et par toute une série de rapports régionaux, les participants vont faire le bilan des progrès accomplis au cours des vingt dernières années et identifier pour les quatre années à venir des initiatives stratégiques et opérationnelles susceptibles de faire face aux défis qui demeurent. Les participants se pencheront aussi sur le calendrier de l’EPT au-delà de 2015.

La réunion intervient deux décennies après la Conférence mondiale sur l’EPT qui avait lancé en 1990,  déjà à Jomtien, le mouvement de l’EPT. Au cours des vingt années écoulées, les pays ont fait des progrès historiques, notamment en ce qui concerne l’enseignement primaire. Ces avancées sont pourtant insuffisantes pour fournir une éducation de base de qualité à tous les enfants, jeunes et adultes comme on s’y était engagé au niveau international : aujourd’hui, 67 millions d’enfants en âge d’être dans le primaire ne sont toujours pas scolarisés et 796 millions d’adultes sont encore analphabètes. Sans une relance de l’engagement, de nombreux pays risquent de ne pas parvenir à l’objectif fixé pour 2015.

L’éducation est le moteur du développement humain. Elle bénéficie fortement à la santé, à l’emploi, à la réduction de la pauvreté, à la prise de conscience environnementale et à la participation civique. Elle est pourtant trop souvent négligée par l’agenda politique mondial. L’actuel ralentissement économique et la hausse des prix alimentaires font peser une menace sur les perspectives en matière de développement de l’éducation.

Mis en place pour assurer le suivi du Forum mondial de l’éducation (Dakar, 2000), le Groupe de haut niveau sur l’Education pour tous est convoqué tous les ans par la Directrice générale de l’UNESCO. Il vise à donner un élan politique et à mobiliser un soutien financier, technique et politique en vue de parvenir aux objectifs de l’EPT fixés il y a dix ans, ainsi qu’aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) concernant l’éducation.

 

                                                 Contact

        Sue Williams. Tél + 33 (0) 1 45 68 17 06 / s.williams(at)unesco.org

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page