» A Abou Dhabi, la Directrice générale de l'UNESCO appelle à renouveler l'engagement pour protéger le patrimoine...
03.12.2016 - ODG

A Abou Dhabi, la Directrice générale de l'UNESCO appelle à renouveler l'engagement pour protéger le patrimoine en danger

UNESCO

Le 3 décembre, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, prononçait un discours de clôture de la Conférence internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit, organisée à l'initiative de Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abu Dhabi, et du président français François Hollande. Cette conférence, organisée sous le patronage de l'UNESCO, se tenait à Abu Dhabi (Émirats arabes unis), avec la participation de chefs d'États et de ministres de plus de 40 pays et des représentants d'organisations internationales et des grands musées.

La Déclaration d'Abou Dhabi sur le patrimoine en péril établit la création d'un nouveau Fonds international pour la protection du patrimoine, avec une contribution initiale de la France à hauteur de 30 millions de dollars et l'objectif de collecter 100 millions de dollars. "Ce Fonds apportera les ressources nécessaires à la protection du patrimoine menacé et sera géré en étroite coordination avec l'UNESCO, dans le respect des conventions culturelles de l'UNESCO et des normes internationales les plus strictes." a déclaré le président Hollande. "Il ya un an, nous avons adopté l'accord de Paris sur le climat pour la préservation de notre planète et pour les générations futures. Aujourd'hui nous adoptons cette déclaration d'Abu Dhabi avec des mesures très concrètes pour protéger l'héritage de nos ancêtres. Il n'y a pas de plus grande responsabilité que celle de construire ce pont entre le passé et l'avenir de l'humanité », a-t-il poursuivi.

"Ces dernières années, ensemble, nous avons construit un nouveau paysage culturel, une nouvelle conscience mondiale, des outils nouveaux et plus efficaces", a déclaré la Directrice générale Irina Bokova, en soulignant les récentes réalisations de l'Organisation au Mali et dans d'autres pays, et l'importance d'une approche coordonnée pour la sauvegarde du patrimoine. "Cette initiative et la création de ce Fonds pour la protection du patrimoine culturel représentent un signal puissant d'espoir et j'y vois le point de départ d'une ambition plus vaste encore - un nouvel engagement pour la culture, l'éducation, la dignité humaine."

Le prince héritier Sheikh Mohammed Bin Zayed a rappelé à quel point la culture est au fondement des sociétés plus résilientes, en rappelant que «le monde a une responsabilité partagée pour la protection du patrimoine culturel humain. ». Il a appelé tous les participants à renforcer l'engagement contre le trafic illicite de biens culturels, qui affaiblit les identités et contribue au financement du terrorisme.

Parmi les participants à la Conférence, S.A. Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, Emir du Koweït; le président du Yémen Abdrabbuh Mansour Hadi; le président de l'Afghanistan Ashraf Ghani; le président du Mali Ibrahim Boubacar Keita; le Premier Ministre du Gouvernement de l'Accord National de Libye Fayez al-Sarraj; le Premier ministre du Sénégal Mohammed Abdallah Dionne; le Premier ministre grec Alexis Tsipras; le Premier ministre de l'Ethiopie Hailemariam Desalegn; le Ministre des Affaires étrangères d'Oman, Yousuf bin Alawi et encore le prince Aga Khan.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page