» La Directrice générale appelle à renforcer les partenariats pour la protection du patrimoine culturel en Jorda...
20.05.2017 - ODG

La Directrice générale appelle à renforcer les partenariats pour la protection du patrimoine culturel en Jordanie

"La destruction du patrimoine est une tactique de guerre. Elle est inséparable de la persécution des personnes dans une stratégie de nettoyage culturel ", a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, au Forum économique mondial (FEM) sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, tenu à la mer Morte en Jordanie. Elle a souligné que la défense du patrimoine culturel est un impératif de sécurité, inséparable de celui de la défense des vies humaines.

Le 20 février 2017, la Directrice générale a participé à une table ronde sur le thème «Quelles sont les nouvelles approches et partenariats nécessaires pour mieux protéger le patrimoine culturel en période de conflits?» en présence de  M. Robert Saliba, professeur d'architecture et d’urbanisme à l’Université américaine de Beyrouth (Liban), Mme Corine Wegener, agent de conservation du patrimoine culturel au Bureau du sous-secrétaire à l'histoire, à l'art et à la culture du Smithsonian (États-Unis) ainsi que la princesse Dana Firas, présidente de Petra National Trust. Elle a été présidée par M. Jomana Karadsheh Scott, Correspondant de la Chaîne CNN International en Jordanie.

L'UNESCO promeut une approche plus large de la crise humanitaire, afin de renforcer la dimension socioculturelle des réponses apportées. A cet égard, l'UNESCO supervise la mise en place de la résolution 2199 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la destruction et le trafic du patrimoine culturel en Irak et en Syrie, ainsi que la résolution 2347 - reflétant une nouvelle vision plus précise du rôle du patrimoine pour favoriser la paix et sécurité.

La Directrice générale a réaffirmé l'importance de sensibiliser et de renforcer la mobilisation pour la protection de la culture en période de crise. En se référant à la campagne mondiale de l'UNESCO #UnisPourLePatrimoine, elle a appelé à un soutien accru des secteurs public et privé ainsi que des médias, afin de partager le message de tolérance du patrimoine, partie intégrante de la résilience sociale.

Le Forum a permis à plus de 1000 leaders du gouvernement, des entreprises et de la société civile de plus de 50 pays d’être une plate-forme collaborative pour discuter de l'avenir du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord à travers une coopération public-privé.

La Directrice générale a également participé au rassemblement informel des leaders mondiaux de l’économie (IGWEL), sur «L'avenir du Levant». L'événement a été coprésidé par le ministre des Affaires étrangères norvégien, Borge Brende, et la ministre fédérale de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, et a eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères et des expatriés jordanien, Ayman Al Safadi.

En marge du Forum, la Directrice générale a rencontré le Professeur Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial. La réunion a permis à la Directrice générale de souligner l'importance du Forum régional FEM notant que l'événement envoie un message constructif et positif quant au soutien à la réforme et à la croissance inclusive dans un contexte de défis humanitaires, politiques et sociaux profonds. Le professeur Schwab a félicité la Directrice générale pour son travail incroyable visant à rendre l'éducation et la culture si importantes sur l’agenda international. « L'UNESCO est devenue une organisation clé dans ces domaines », a-t-il déclaré.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com