» En soutien d’Athènes, capitale mondiale du livre 2018, Marianna Vardinoyannis publie un livre et Vera Michalsk...
26.04.2019 - Honorary and Goodwill Ambassadors

En soutien d’Athènes, capitale mondiale du livre 2018, Marianna Vardinoyannis publie un livre et Vera Michalski-Hoffmann en édite un autre

©BUCHET-CHASTEL

A l’occasion de la nomination d’Athènes comme capitale mondiale du livre 2018, Vera Michalski-Hoffmann a édité un livre intitulé « Fragments, nouvelles et récits de Grèce » tandis que la Fondation de Marianna Vardinoyannis a publié un livre dédié aux 18 monuments grecs inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Edité par les éditions Buchet-Castel dirigées par Vera Michalski-Hoffmann, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Fragments, nouvelles et récits de Grèce (Buchet-Chastel, 2019) réunit des auteurs grecs et français et a été publié en soutien d’Athènes, capitale mondiale du livre 2018.  Il a été présenté à l’hôtel Grande Bretagne le 20 avril dans le cadre des manifestations de clôture d’Athènes comme capitale mondiale du livre 2018. Des nouvelles, des récits, mais aussi des textes scientifiques, manifestent l'attachement de chacun des auteurs grecs et français contemporains à la Grèce. Ces auteurs rendent ainsi hommage à la Grèce, terre de civilisation millénaire, habitée d'Histoire et de mythes, dans le cadre de l'année où Athènes est la capitale mondiale du livre de l'UNESCO. Accompagné de photographies inédites de Jacques Lacarrière prises dans les années 1950, ce recueil fait ainsi coexister Grèce immémoriale et fiction contemporaine. « Mon idée était de mettre en avant la littérature contemporaine grecque, à savoir la fiction qui me semble trop peu traduite, mais également de donner un écho aux auteurs français qui souhaitaient témoigner de leurs liens profonds avec la Grèce ».

A cette même occasion, la fondation de Marianna Vardinoyannis, elle aussi Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a publié un ouvrage dédié aux 18 monuments helléniques inscrits au patrimoine mondial. Ce livre comprend une préface de Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO. Dans une ode à ses 18 « extraordinaires » monuments, elle y rappelle qu’« ils sont un témoigne d’événements historiques qui ont façonné le monde, des tournants dans l’histoire de la politique, de la philosophie, de la culture et de la science ».

Chaque année depuis 2001, l’UNESCO nomme une ville Capitale mondiale du livre. Celle-ci s’engage alors à promouvoir les livres et la lecture et à mettre en œuvre un programme d’activités pour une période d’un an à partir de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, célébrée le 23 avril. Pour l’UNESCO, défendre le livre et le droit d’auteur permet de soutenir la créativité, la diversité et l'égalité d'accès à la connaissance, et de promouvoir l’alphabétisation, l’apprentissage mobile et le libre accès aux contenus scientifiques et ressources éducatives.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page