» Conférence internationale sur le développement de la science en Afrique
07.04.2011 - UNESCOPRESS

Conférence internationale sur le développement de la science en Afrique

Une conférence internationale intitulée « Afrique : le choix de la science, l’exemple de l’initiative AIMS» se tiendra à l’UNESCO du 14 au 15 avril (Salle II). Organisée par l’Association pour la promotion scientifique de l’Afrique (APSA), cette conférence vise à souligner la nécessité d’initiatives panafricaines pour développer des activités scientifiques de haut-niveau et enrayer la fuite des cerveaux sur le continent. En réunissant des décideurs politiques et des scientifiques de haut rang, il s’agit aussi de soutenir l’Institut AIMS (Institut africain des sciences mathématiques) au Sénégal, qui accueillera sa première promotion en septembre 2011.

La lauréate du Prix Nobel de médecine 2008 Françoise Barré-Sinoussi et Cédric Villani, lauréat de la médaille Fields 2010, figurent parmi les intervenants de cette conférence qui sera ouverte par Vincent Rivasseau, président de l’Association pour la promotion scientifique de l’Afrique (APSA) et président de AIMS-Sénégal; Gretchen Kalonji, Sous-Directrice générale de l’’UNESCO pour les sciences exactes et naturelles ; Valérie Pécresse, ministre française de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Papa Momar Diop, Délégué permanent du Sénégal auprès de l’UNESCO ; Rama Yade, Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO et Jean-Marie Adoua, Délégué permanent du Congo auprès de l’UNESCO.

Organisée avec le soutien du secteur des sciences naturelles de l’UNESCO, en partenariat avec la délégation permanente du Sénégal, la conférence sera l’occasion de présenter différentes politiques publiques mises en œuvre pour favoriser le développement scientifique de l’Afrique.  Elle permettra également de mettre l’accent sur l’initiative AIMS lancée en 2003 par Neil Turok, directeur  de l’Institut Perimeter pour la physique théorique de Waterloo (Canada), afin de promouvoir l’enseignement des mathématiques et des sciences en Afrique et de former des étudiants et de enseignants sur le continent.

Le premier institut AIMS a vu le jour au Cap (Afrique du Sud) en 2003 grâce à un partenariat noué entre six universités : Cambridge et Oxford (Royaume-Uni), Cape Town, Western Cape et Stellenbosch (Afrique du Sud) et Paris XI (France).  Un autre institut verra le jour à la rentrée prochaine au Sénégal. Il s’agit à terme de créer une quinzaine d’instituts de ce type travaillant en réseau et capables de former chaque années des centaines d’étudiants africains.

                                                               ****

                                                  Plus d’information

                                                           Contact

Isabelle Le Fournis, Division de l’information du public de l’UNESCO, Tel : +33 (0) 1 45 68 17 48 - i.le-fournis(at)unesco.org

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page