» La COI-UNESCO et SUEZ s’associent pour la protection de l’océan
09.06.2016 - Commission océanographique intergouvernementale

La COI-UNESCO et SUEZ s’associent pour la protection de l’océan

© UNESCO/Line Bourdages - De gauche à droite : Jean-Louis Chaussade, Directeur général de SUEZ, et Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI, lors de la signature de l'accord de partenariat.

A l’occasion des célébrations de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin au Siège de l’UNESCO, le Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, Vladimir Ryabinin, et le Directeur général de SUEZ, Jean-Louis Chaussade, ont signé un accord de partenariat visant à renforcer leur engagement pour la protection de l’océan.

Couvrant près de 70% de la planète, l’océan se trouve notamment menacé par les pollutions et l’absorption excessive de carbone dues à l’activité humaine. D’une durée initiale de trois ans, l’accord permettra aux deux parties de contribuer à la protection de cette ressource par le biais de projets communs en matière de recherche scientifique, coopération internationale et développement des capacités.

Plus précisément, l’alliance des domaines d’expertise respectifs de la COI-UNESCO et de SUEZ se focalisera sur le contrôle de la qualité de l’eau (température, salinité, oxygène), la limitation des sources de pollution (plastique, entre autres), et la protection et reconstitution du littoral français.

Une autre composante de cet accord de partenariat concerne la sensibilisation des publics. A cet effet, SUEZ apportera son soutien à la COI-UNESCO non seulement dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin de chaque année, mais également à travers le développement d’un portail Internet pour toute partie prenante souhaitant agir et/ou sensibiliser le public vis-à-vis de la protection de l’océan.

« Les problématiques liées à l’eau occupaient déjà une place importante dans les débats environnementaux, mais elles figureront de plus en plus haut dans l’agenda politique. Je pense sincèrement que l’océan sera l’un des enjeux majeurs de la COP22, » a déclaré Jean-Louis Chaussade.

Vladimir Ryabinin a chaleureusement remercié le Directeur général de SUEZ, soulignant les centres d’intérêts communs de leurs organisations.

Premier fournisseur d’oxygène, l’océan joue un rôle aussi important que les forêts en tant que « poumon » de la planète. Il est de notre devoir individuel et collectif d’interagir avec cette ressource de manière durable, tout en prenant en compte les générations à venir qui en dépendront indéniablement pour leur subsistance.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page