» Irina Bokova appelle à protéger la culture en cas de guerre lors du « Forum for New Diplomacy »
03.12.2012 - ODG

Irina Bokova appelle à protéger la culture en cas de guerre lors du « Forum for New Diplomacy »

© Tansu SARITAYLI

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a participé au « Forum for New Diplomacy » - Dialogues de Harvard organisée le 3 Décembre 2012 et consacré à l'action de l'UNESCO pour protéger le patrimoine culturel en cas de conflit. Le forum, intitulé «Protéger la culture en temps de guerre» (Protecting Culture in Times of War), s’est tenu à l'Académie Diplomatique Internationale à Paris, en partenariat avec l'International Herald Tribune.

Lors de sa présentation suivie d’un entretien avec Serge Schmemann, éditeur des pages « opinions & débats » de l'International Herald Tribune, la Directrice générale a déclaré que le patrimoine est particulièrement vulnérable en période de conflit, soulignant que « les attaques contre le patrimoine culturel sont des attaques contre l'identité même des communautés ». De telles attaques causent un préjudice durable et rendent la réconciliation beaucoup plus difficile.

«La culture ne suffit pas pour construire la paix. Mais sans la culture, la paix ne peut être durable, » a déclaré la Directrice générale, appelant à une action à trois niveaux; assurer la mise en œuvre des instruments juridiques en renforçant les capacités des États et la société civile pour préserver et protéger la culture et pour empêcher le trafic, renforcer la coopération internationale pour la culture, en mettant en place une coordination plus étroite avec tous les partenaires concernés, et intégrer la culture dans toute procédure internationale de construction de la paix.

Le Forum for New Diplomacy est un rendez-vous régulier des personnalités du monde politique, économique et de la société civile, en conversation avec des journalistes renommés de l'International Herald Tribune et du The New York Times autour des dynamiques émergentes dans les affaires internationales.

Article de la Directrice générale publié dans le International Herald Tribune le 2 décembre 2012




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page