» Irina Bokova : « l’Afrique doit gagner le pari de la paix pour gagner le pari du développement »
26.03.2013 -

Irina Bokova : « l’Afrique doit gagner le pari de la paix pour gagner le pari du développement »

Luanda – 26 mars – La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, participait à la cérémonie d’ouverture du Forum panafricain : sources et ressources pour une culture de la paix » aux côtés de S.E.M. Eduardo Dos Santos, Président de la République de l’Angola et de M. Erastus Mwencha, Vice-Président de la Commission de l’Union africaine, représentant Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, Présidente de la Commission. La Banque africaine de développement a également été présente ainsi que M. Federico Mayor, ancien Directeur général de l’UNESCO.

Irina Bokova a  rappelé que la culture de la paix est au cœur de l’action de l’UNESCO pour une éducation inclusive, la reconstruction des systèmes éducatifs après les guerres et les crises, l’introduction de modules d’éducation à la paix et à la tolérance dans les programmes scolaires.

« Pour gagner le pari du développement durable et confirmer la dynamique actuelle d’une « Afrique montante », l’Afrique doit gagner le pari de la paix. » a déclaré la Directrice générale, en soulignant que le continent dispose des ressources immenses pour y parvenir, notamment sa jeunesse, l’engagement des femmes, des mères et filles pour la paix et la démocratie, les valeurs du dialogue héritées de son histoire culturelle, les moyens traditionnels de prévention et de résolution des conflits.

« La guerre est une calamité », a exclamé le Président angolais José Eduardo dos Santos dans son allocution, ajoutant que l’Afrique a besoin de la paix comme elle a besoin de pain.  « La paix requiert la mobilisation de l’ensemble de la société. » a-t-il ajouté.

Mr Erastus Mwencha, Vice-Président la Commission de l’Union africaine, a déclaré pour sa part que « l’engagement en faveur de la paix doit être considéré comme un impératif culturel ». L’action de l’UNESCO en faveur de la culture de la paix, telle qu’elle est inscrite dans sa mission et son mandat, ainsi que les activités concrètes qu’elle mène depuis de longues années  ont été soulignées comme exemplaires.

Le Forum, auquel assistent plusieurs Membres du gouvernement  et des parlementaires de l’Angola réunit plus de 300 participants y compris des Ministres des différents pays africains, des représentants d’institutions spécialisées, des experts, des représentants de la société civile et de jeunes. M. Joaquim Alberto Chissano, ancien président de la République du Mozambique et Mme Bineta Diop, Présidente de Femmes Afrique et Solidarité, représentant les femmes et la société civile africaine, ont pris part à la cérémonie d’ouverture.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page