» Irina Bokova salue la mémoire de l’intellectuel égyptien Milad Hanna, figure du dialogue interculturel
29.11.2012 - ODG

Irina Bokova salue la mémoire de l’intellectuel égyptien Milad Hanna, figure du dialogue interculturel

La Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova a exprimé sa vive émotion à l’annonce de la disparition de l’écrivain et intellectuel égyptien Milad Hanna, décédé mardi 27 novembre à l’âge de 88 ans.

« Milad Hanna était la conscience humaniste d’une Egypte pluriculturelle, unie dans la diversité de toutes ses composantes. Il a mis son immense culture au service du dialogue entre chrétiens coptes et musulmans d’Egypte, révélant l’intensité de leurs liens au cours de 13 siècles  d’histoire. Son message résonne au cœur du mandat de l’UNESCO pour la compréhension mutuelle, et reste profondément actuel pour vivre ensemble et désamorcer les tensions qui peuvent éclater dans un monde de diversité. » a déclaré la Directrice générale.

Figure unanimement respectée au sein des communautés intellectuelles égyptiennes et arabes Milad Hanna s’est notamment consacré à l’étude de la minorité chrétienne copte en Egypte. Lauréat du prix UNESCO-Simon Bolivar en 1998, il fut tour à tour président du Comité de la culture scientifique du Conseil supérieur de la culture en Égypte et président de la Commission du logement de l’Assemblée égyptienne, militant pour le droit des citoyens aux revenus modestes d’habiter un logement décent. L’UNESCO salue la mémoire de ce grand humaniste et se joint à la douleur de ses proches et de sa famille.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page