» Ivonne A. Baki intervient lors du 5e Forum mondial sur le dialogue interculturel à Bakou
23.05.2019 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Ivonne A. Baki intervient lors du 5e Forum mondial sur le dialogue interculturel à Bakou

© UN

Ivonne A. Baki, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a donné un discours liminaire lors du 5e Forum Mondial sur le dialogue interculturel qui s’est déroulé les 2 et 3 mai 2019 à Bakou, en Azerbaïdjan.

Organisé sous le patronage de S.E.M. Ilham Aliyev, Président de la République d'Azerbaïdjan, et de Mme Mehriban Aliyeva, Première Dame d’Azerbaïdjan et Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, et en coopération avec l'UNESCO, l'Alliance des civilisations des Nations Unies, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Conseil de l'Europe et l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) ce forum réunit des chefs de gouvernements, des ministres, des responsables d’organisations intergouvernementales, des professionnels de la culture, des intellectuels, des figures de la société civile... Ayant pour thème « Construire le dialogue dans l'action contre la discrimination, l'inégalité et les conflits violents », l’édition 2019 du Forum a cherché à examiner le rôle crucial du dialogue interculturel en tant que stratégie pour construire la solidarité humaine et aider les localités à lutter contre la violence et la discrimination dans diverses communautés. 

En préambule de la première session plénière de la première journée intitulée « Gérer Collaboration multiniveaux et multisectorielle », Ivonne A. Baki, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a prononcé un discours.  En effet, la diversité est de plus en plus présente à tous les niveaux de la société et cela partout dans le monde. Dès lors, les panelistes ont mis l’accent sur le fait qu’il était important que cette diversité puisse être une source d’enrichissement pour tout le monde. Cette session plénière s’est alors attardée sur les stratégies pratiques pouvant être appliquées afin d’encourager une gestion de la diversité plus cohésive et cohérente à tous les niveaux et dans tous types d’organisations.

Face au constat que le monde est de plus en plus interconnecté mais que cela ne veut pas dire que les individus et les sociétés vivent réellement ensemble, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé la « Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022) » en décembre 2012. Et l’UNESCO en prend toute sa part. Ainsi, en 2014, l’Organisation a établi un plan d’action ayant trois objectifs majeurs : évaluer l’état et les conditions de l’ensemble des politiques d’intégration garantissant le respect de la diversité et des droits de l’homme, mettre en place des priorités annuelles et enfin établir des partenariats adaptés à l’échelle nationale, régionale et internationale. De ce fait, l’Organisation cherche ainsi à promouvoir la compréhension et la connaissance mutuelle de la diversité, construire un cadre pluraliste de valeurs partagées, donner les outils et principes du dialogue interculturel et favoriser le dialogue au service du développement durable.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page