27.04.2011 - UNESCOPRESS

Kizuna, un message d’espoir pour les écoliers japonais

© NFUAJ‘Kizuna’ – a message of hope for Japan’s school children

En japonais, Kizuna signifie la solidarité, les liens. L’UNESCO a choisi ce mot pour sa nouvelle campagne qui incite les écoliers du monde entier à envoyer un message d’espoir sur une carte postale. L’objectif : que chacun des milliers d’écoliers touchés par le séisme et le tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon le 11 mars reçoive une carte postale qui concrétisera cette solidarité.

Le 11 mars, plus de 7 000 écoles ont été détruites ou endommagées par le tsunami, en particulier dans la région côtière de Tohoku. Dans une de ces écoles, plus de 70 % des élèves ont été balayés par le tsunami. Les enfants survivants sont évidemment traumatisés, tout comme le sont des milliers d’autres écoliers de la région. De nombreux enfants ont tout perdu : parents, amis, maison et école. Beaucoup vivent encore dans de simples abris. Leur envoyer une carte postale avec quelques mots d’espoir ou un dessin symbolisant l’amitié montrera à ces enfants qu’ils ne sont pas oubliés.

« Le mot Kizuna est porteur d’un message  d’unité. Il s’applique aussi à la coopération étroite entretenue par l’UNESCO avec le Japon au cours des soixante dernières années, a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Nous sommes convaincus que la reconstruction, physique et psychologique, doit commencer par l’éducation, avec les écoles, les écoliers et les professeurs ».

L’antenne de Sendai de la Fédération nationale des associations UNESCO du Japon (NFUAJ) regroupera les cartes postales et les distribuera aux écoliers et aux enseignants de la zone affectée. Trois institutions éducatives de la région de Sendai apporteront leur aide logistique à la campagne Kisuna : l’Université Tohoku, l’Université Miyagi et l’Ecole Sendai Shirayuri.

Le premier club NFUAJ a été créé en 1947 à Sendai. Ce mouvement parti du terrain a débouché sur la création de la Fédération un an plus tard et il a ouvert la voie à l’adhésion du Japon à l’UNESCO en mai 1951.

Il y a aujourd’hui quelque 300 associations et clubs UNESCO au Japon et près de 5 000 au total dans le monde. Ils mènent des activités bénévoles partout où ils ont pris racine.

Les cartes postales doivent être adressées jusqu’au 31 juillet à

Sendai UNESCO Association 1-2-2 Oomachi, Aoba-ku, Sendai City, 980-0804 Japon

Les messages devront : mentionner le nom, l’âge et l’adresse de l’expéditeur indiquer si l’expéditeur est élève ou enseignantse présenter sous forme de texte ou d’imageêtre rédigés dans l’une des six langues officielles des Nations Unies ou en japonais.

Nous encourageons les écoles à collecter les cartes postales dans une seule et grande enveloppe ou boîte afin de faciliter leur traitement au Japon. Les cartes postales peuvent être envoyées à travers le Bureau régional de l’UNESCO le plus proche.

Pour les localiser : liste des bureaux

Plus d’information sur la campagne Kizuna et le réseau des écoles associées de l'UNESCO




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page