» La protection des ressources naturelles est une clé de l’avenir du Tchad
02.04.2012 - ODG

La protection des ressources naturelles est une clé de l’avenir du Tchad

© Jean Bosco Ki - La Directrice générale de l'UNESCO Irina Bokova, Accueillie sur l’île de Kinesserom par la population et les autorités locales, Tchad, avril 2012

Au deuxième jour de sa visite officielle, la Directrice générale s’est rendue sur le lac Tchad, l’une des plus grandes étendues d’eau douce du continent africain. Le lac Tchad, victime d’une évaporation particulièrement intense, ne couvre plus aujourd’hui que 10% de la surface qu’il occupait dans les années 1960. La préservation du lac pose d’immenses défis environnementaux, économiques, sociaux et humains. Situé dans un espace sous régional de 30 millions d’habitants, le lac Tchad est aujourd’hui une vaste zone marécageuse encombrée d’îlots de verdure.

Accueillie sur l’île de Kinesserom par la population et les autorités locales, la Directrice générale était accompagnée par le Ministre de l’enseignement secondaire et Président de la Commission Nationale de l’UNESCO, le Ministre de la formation professionnelle, des arts et métiers, le Ministre du développement touristique et de l’artisanat, deux conseillers à la présidence en charge respectivement de l’enseignement secondaire et de l’enseignement primaire, et du Gouverneur de la région du lac.  




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page