05.08.2016 - UNESCO Office in Dakar

Poser les bases de l’Education pour Tous

©UNESCO/I.Tine

L'UNESCO, en collaboration avec l'UNICEF, a organisé un atelier sur l’évaluation des apprentissages des jeunes enfants les 27 et 28 Juillet 2016, à Dakar, au Sénégal.

Mesurer la qualité et les résultats d’apprentissage des jeunes enfants en Afrique sub-saharienne est essentiel pour obtenir des données qui constituent des informations précieuses pour guider les décisions politiques, ainsi que les pratiques scolaires et les environnements d'apprentissage de qualité pour les jeunes enfants. Un atelier technique régional, organisé sur cette thématique dans le cadre de l'initiative pour Mesurer la Qualité et les Résultats d’Apprentissage des jeunes enfants (Measuring Early Learning Quality and Outcomes - MELQO) – laquelle initiative a été conjointement conduite par l'UNESCO, l'UNICEF, la Banque mondiale et Brookings Institution – a posé les bases d'une discussion riche sur l'importance de mesurer l'apprentissage des jeunes enfants dans le pré-primaire, pour promouvoir la cible 4.2 de l’objectif de Développement Durable 4, relatif aux soins et à l’éducation en faveur de la petite enfance.

           Prioriser le développement de la petite enfance dans le cadre des ODD:      L’Objectif de développement durable (ODD) 4 cible 4.2 qui appelle à «veiller à ce que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les prépare à suivre un enseignement primaire" appelle à une compréhension complète du développement de l'enfant qui nécessite une collaboration intersectorielle et des approches interdisciplinaire et multipartenaires qui comprennent les familles et les communautés.

L'atelier a été inauguré par la Directrice Régionale de l'UNESCO à Dakar, Mme Ann Thérèse Ndong-Jatta et le Directeur Régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Manuel Fontaine, qui ont tous deux insisté sur la nécessité de travailler ensemble pour aider les pays à mettre en œuvre la cible 4.2, au niveau national.

Regroupant un large éventail de partenaires de la société civile, des experts, des praticiens et des représentants des institutions gouvernementales, la réunion a mis en évidence la nécessité d’un plus grand engagement politique et d’un plus grand investissement dans les soins et l’éducation en faveur de la petite enfance. Les expériences du Cabo Verde, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Sénégal, de la Tanzanie et du Togo, à travers l’Evaluation de l’Apprentissage des Jeunes Enfants (Early Learning Assessment - ELA) de l’UNICEF et le MELQO, ont démontré que la conception et la mise en œuvre de mesures d'apprentissage pertinentes doivent être menées pour le changement des politiques au niveau national et doivent favoriser le développement des capacités.

Une Opportunité pour une meilleure coordination

Cet atelier a été réalisé à un moment clef, car les pays sont justement en train d’établir les priorités nationales en matière de soins et d’éducation en faveur de la petite enfance, en phase avec l’ODD4-Education 2030. Dans une région où nombre d'enfants ne sont pas scolarisés, et où il existe des inégalités en termes de qualité de l'éducation pré-primaire et de prestation de services, les pays, en particulier les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, progressent pourtant dans la mesure des résultats d'apprentissage des jeunes enfants.

Cependant, la coordination reste un aspect essentiel pour assurer des mesures de qualité. Les participants ont discuté de la manière dont les mécanismes régionaux de coordination peuvent faciliter le renforcement des capacités et le partage des connaissances, et de la manière de mettre à profit les enseignements tirés des expériences nationales et des programmes régionaux de mesure, tels que le Programme pour l’Analyse des Systèmes Educatifs de la CONFEMEN (PASEC), le Consortium Est et Sud-Africain pour le Suivi de la Qualité de l’Education (SACMEQ) et les évaluations citoyennes menées par le Réseau PAL (PALNetwork) dans plusieurs pays africains.

Le Groupe Régional de Coordination sur l’ODD 4 – Education 2030 en Afrique de l’Ouest et du Centre, qui a récemment mis en place un sous-groupe thématique sur les enseignements et apprentissages (Teaching and Learning: Educators' Network for Transformation ou TALENT) est appelé à soutenir le partage des connaissances et le renforcement des capacités sur ces questions.

Veuillez contacter Mme Mariana Kitsiona (m.kitsiona(at)unesco.org) pour toutes informations complémentaires sur l’atelier MELQO et Mme Valérie Djioze-Gallet (v.djioze(at)unesco.org) pour toutes informations complémentaires sur TALENT.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page